Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ubisoft : un premier trimestre 2017 largement au-dessus des objectifs

Porté par le succès de Ghost Recon: Wildlands et la hausse des ventes numériques, Ubisoft commence l'exercice 2017/2018 très, très fort.

Alors que le spectre de Vivendi continue de planer, Ubisoft fait le buzz avec une conférence E3 2017 copieuse et réalise un premier trimestre au-delà des objectifs fixés. En effet, la firme française a enregistré un chiffre d'affaires de 202,1 millions d'euros (+45,2 % par rapport à l'année dernière) alors que les prévisions tablaient sur 170 millions d'euros. Deux raisons expliquent cette différence positive : les ventes numériques en hausse (+55 %) et les recettes du back-catalogue (jeux sortis avant l'exercice fiscale en cours) dont le succès de Ghost Recon: Wildlands (disponible depuis le 7 mars).

Wildands

Des voyants au vert

Ubisoft se félicite d'ailleurs que Ghost Recon: Wildlands est « le plus gros succès de l'industrie depuis le début de l'année. » Concernant les ventes sur les plateformes de téléchargement, elles représentent désormais 80,4 % des volumes écoulés (contre 75,3 % au premier trimestre 2016/2017). Les abonnements et les contenus additionnels, normalement décriés, sont également de plus en plus plébiscités par les joueurs.

« La capacité grandissante d’Ubisoft à engager les joueurs dans la durée, couplée à cette force créative unique, accroît notre confiance dans nos objectifs 2017-18 et 2018-19 et sera un moteur majeur de création de valeur pour les années à venir. » note, enthousiaste, le PDG Yves Guillemot. De fait, Ubisoft confirme ses objectifs fixés pour la deuxième période de l'année (190 millions d'euros, +34 %) et pour l'exercice dans son intégralité (1,7 milliard d'euros).

Pour y parvenir, le géant s'appuiera sur les sorties à venir, dont Mario + Rabbids: Kingdom Battle sur Nintendo Switch ou encore Assassin's Creed Origins, ce dernier devant observer des ventes supérieures à celles d'Assassin's Creed Syndicate (mais inférieures à celles d'Unity). Le communiqué parle aussi d'un partenariat avec le géant chinois Tencent ayant abouti au développement du jeu mobile Magic Heroes: Era of Chaos (sorti le 20 juin 2017).