Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Twitter va autoriser les messages privés entre n'importe quel usager

Jusqu'à présent, les messages privés ne pouvaient être envoyés sur Twitter qu'entre deux personnes se suivant mutuellement. Or, le réseau social compte lever cette limitation selon les constats d'un usager. Toutefois, il faudra activer l'option pour que cette barrière soit effectivement retirée.

Si vous êtes familier avec Twitter, vous savez sans doute qu'il n'est pas possible d'envoyer un message privé (ou "direct message" en anglais) à une personne qui n'est pas abonnée à votre profil. Il faut que celle-ci vous suive pour qu'une telle conversation puisse s'engager. À défaut, il reste possible d''interpeler un usager en le mentionnant dans un tweet, avec le fameux arobase.

Or, cette limitation est en train d'être levée selon le constat d'un utilisateur, relayé par Pocket-LintDans les paramètres du site de micro-blogging, une nouvelle option est apparue. En la cochant, le propriétaire du compte autorise n'importe qui à le contacter en privé. En cours de déploiement, cette option semble être décochée par défaut vu la formulation du texte explicatif. Ceux intéressés devront donc marquer leur consentement (opt in) en l'activant.

Reste à déterminer l'intérêt de cette fonctionnalité, notamment au regard du spam qui touche régulièrement le réseau social. Des messages indésirables apparaissent régulièrement dans la colonne dédiée aux interactions entre utilisateurs ; on peut raisonnablement penser que d'autres viendront remplir la messagerie privée. Dès lors, mieux vaut sans doute laisser cette case décochée.

Par ailleurs, les usagers ont depuis longtemps développé une pratique désormais bien admise sur le site communautaire :  s'ils veulent s'envoyer des messages directs en privé, il suffit simplement de solliciter un abonnement mutuel (il faut, bien sûr, que l'autre accepte).