Certains enfants américains peuvent désormais utiliser une application Messenger qui leur est dédiée. Sur Messenger Kids, les parents approuvent, via leur propre compte Facebook, chaque nouvelle conversation de leurs enfants.

YouTube n’est pas le seul à proposer ses services dans une version édulcorée pour les plus jeunes. À compter de ce 4 octobre 2017, Facebook décline également Messenger dans une application pensée pour ses plus jeunes utilisateurs.

Logiquement baptisée Messenger Kids, cette première version de l’app n’est pour l’heure disponible que sur l’App Store, et sur le marché américain.

Une app autonome, contrôlable depuis le compte Facebook d’un parent

« Pour offrir aux enfants et aux parents une solution plus amusante et plus sécurisée, nous avons créé Messenger Kids, une application autonome qui fonctionne sur les tablettes ou smartphones des enfants, mais qui peut également être contrôlée à partir du compte Facebook d’un parent », précise Facebook.

Le réseau social entend ainsi aider les parents en manque de repères quand il s’agit d’accompagner les usages numériques de leurs enfants. Des organisations telles que National PTA et Blue Star Families ont été sollicitées pour mettre au point cette app, qui officialise pour la première fois la présence des moins de 13 ans sur Facebook.

« En plus de nos recherches avec des milliers de parents, nous avons collaboré avec une douzaine de conseillers experts dans les domaines du développement de l’enfant, de la sécurité en ligne, ainsi que des médias et des technologies pour enfants », complète Facebook dans son annonce.

Chaque conversation est approuvée

Les parents doivent systématiquement valider les conversations vidéo de leurs enfants avec un nouveau contact. Ils peuvent ensuite suivre la liste des contacts approuvés, et ceux qui sont effectivement en ligne.

Côté personnalisation, les enfants peuvent ajouter des effets comme des masques ou des emojis. Les utilisateurs de Messenger Kids peuvent également envoyer des photos, des vidéos ou tout simplement des messages textes à leurs contacts, qui les recevront dans leur propre application Messenger.

Enfant, Mark Zuckerberg avait inventé une messagerie instantanée pour sa famille ; désormais, Facebook se renouvelle pour adapter ses services à ses usagers les plus jeunes.

Partager sur les réseaux sociaux