La mairie de Chicago invite les entreprises qui le souhaitent à proposer un projet pour relier la ville à son aéroport en vingt minutes. The Boring Company, la startup d'Elon Musk, fait partie des candidats avec un projet de « loop » particulier.

Los Angeles, le Maryland et désormais Chicago. The Boring Compagny, la société fondée par l’entrepreneur aux multiples casquettes Elon Musk en 2016, part à la conquête de ce nouveau territoire pour y construire l’un de ses fameux tunnels.

Dans cette ville du Midwest, l’entreprise souhaite en effet implanter une infrastructure de son invention : sans surprise, il s’agit d’un projet d’Hyperloop, qui présente toutefois une spécificité. Les capsules qui voyageront dans ce tunnel doivent permettre de relier l’aéroport de Chicago et le centre de la ville.

Rahm Emanuel, le maire de Chicago, a fait savoir au cours de l’été 2017 qu’il était d’ores et déjà en discussion avec l’entreprise d’Elon Musk au sujet de cette technologie. La mairie est en effet consciente que le temps de trajet vers l’aéroport international d’O’Hare est jugé long par certains usagers — entre quarante minutes et une heure.

Désormais, Elon Musk confirme que The Boring Company va « concourir pour financer, construire et exploiter une boucle à grande vitesse reliant l’aéroport de Chicago au centre-ville. »

L’entreprise de l’entrepreneur fera donc bien partie de celles qui vont répondre à l’appel de la mairie de Chicago : elle demande aux sociétés qui le souhaitent de proposer un système permettant de couvrir la distance concernée en vingt minutes (ou moins).

Plutôt un « loop » qu’un hyperloop

Elon Musk a précisé en quoi cet Hyperloop serait spécifique — l’entrepreneur parlant en effet davantage de « boucle [loop] à grande vitesse. » À la différence d’un Hyperloop, le tube ne sera pas vidé de son air : en effet, ce procédé n’est pas nécessaire pour un trajet aussi court.

Les entreprises qui souhaitent proposer leur projet à la ville de Chicago ont jusqu’au 24 janvier 2018 pour le faire. À cette date, nous saurons alors si le fameux « loop » décrit par Elon Musk deviendra réalité, ou s’il restera purement théorique.

Partager sur les réseaux sociaux