Deux ingénieurs de Google ont développé une intelligence artificielle capable de détecter si quelqu'un regarde l'écran de votre smartphone derrière votre épaule. Le téléphone capture alors une photo, immortalisant ce regard intrusif.

Avez-vous déjà eu la sensation d’être observé par-dessus votre épaule alors que vous regardiez votre écran ? Pour vous permettre d’identifier les indiscrets qui jettent un œil à ce que vous faites sur votre smartphone dans votre dos, deux ingénieurs travaillant chez Google ont eu l’idée d’utiliser une intelligence artificielle.

Dans une vidéo, Hee Jung Ryu et Florian Schroff expliquent en quoi consiste leur technologie de « protecteur électronique d’écran. » Le procédé mobilise le capteur frontal du smartphone, qui sert d’intermédiaire à l’IA pour détecter les yeux d’une éventuelle personne indiscrète.

L’IA détecte les yeux du voyeur via le capteur frontal

Ainsi, le téléphone devient capable de détecter si quelqu’un qui se trouve derrière vous se met à regarder votre écran. Ici, la démonstration montre l’un des deux ingénieurs en train d’écrire un message ; lorsque le second braque le regard en direction de l’écran, le téléphone affiche l’image prise par l’appareil photo frontal.

Un filtre arc-en-ciel

Le voyeur ou la voyeuse pris la main dans le sac se voit alors affublé d’un filtre digne de Snapchat, aux couleurs de l’arc-en-ciel. Impossible de feindre l’innocence avec cette technique. Cette technologie a besoin d’à peine deux millisecondes pour reconnaître une personne qui regarde sur votre écran à votre insu. Cette intelligence artificielle est également sensée fonctionner dans différentes conditions d’éclairage.

Pour l’instant, Google n’a pas donné d’indications sur la suite qui sera donnée à cette fonctionnalité, et si celle-ci pourrait être intégrée à ses appareils — par exemple, les Pixel 2 ou 2 XL.

Si cela venait à être le cas, on peut supposer qu’il s’agirait plutôt d’une option à activer lorsque vous consultez vos données privées (messages, photos) qu’une fonction active en permanence ; en effet, elle doit probablement réduire l’autonomie de la batterie de l’appareil sur lequel elle est utilisée.

Partager sur les réseaux sociaux