OnePlus 5T profite du calme après la sortie des modèles de fin d'année que sont les Note 8, iPhone X ou LG V30 pour annoncer son fer-de-lance pour la fin de l'année : le OnePlus 5T.

OnePlus revient en cette fin d’année avec un OnePlus 5T qui prend la suite directe du OnePlus 5. Le constructeur chinois qui ne s’arrête jamais a choisi cette occasion pour nous montrer qu’il savait itérer sur un modèle de référence, quitte à ne pas bousculer ses clients — ni le marché. On retrouve là la stratégie des géants asiatiques, qu’il s’agisse en Corée de Samsung avec ses S et Note ou de LG avec ses gammes G et V. Et le petit smartphone a des arguments.

Côté technique, on se retrouve avec une fiche de caractéristiques qui coche tous les prérequis des smartphones haut de gamme sur Android : un processeur Snapdragon 835, un écran de 6 pouces défini en 2 160 x 1 080 pixels, 6 Go de RAM, 64 à 128 Go de stockage, un double capteur photo, un port jack, de l’USB Type-C pour la recharge, de l’enregistrement vidéo en 4K… le tout pour 500 €, soit plus de la moitié du prix d’un iPhone X.

Par rapport au OnePlus 5, on va retrouver un écran à bords réduits qui prend toute la face avant du modèle. Le design est d’ailleurs plutôt maîtrisé : on se retrouve avec un bloc noir très épuré qui va s’illuminer quand on presse le bouton « Power ». Conséquence directe : on retrouve un capteur d’empreinte digitale à l’arrière pour déverrouiller le smartphone. C’est la solution de facilité dont Apple ne voulait pas mais qui est devenue une certaine norme sur les smartphones Android actuels — elle a ses défenseurs et ses critiques.

Le double capteur choisi par OnePlus est plutôt innovant : au lieu de proposer un zoom et un grand-angle comme la plupart des smartphones de la concurrence, le chinois a mis deux optiques qui ont la même ouverture et la même focale, mais des technologies différentes. En effet, le deuxième module de l’appareil photo est censé fusionner 4 pixels en un pour améliorer la qualité des photos en basse lumière — comme chez Huawei, on parle donc plutôt d’un fonctionnement des appareils photo de manière coordonnée pour améliorer les clichés, plus que d’un usage différent selon le mode choisi.

Pour nous, OnePlus avait plusieurs défauts avec le 5 original qui ne permettaient pas de le faire apparaître dans nos guides. Le premier, c’était le fameux écran monté à l’envers. Difficile de conseiller un smartphone qui présente un défaut de fabrication qui peut ruiner l’expérience des gens sensibles à la distorsion lors du scroll sur une page web ou dans une application. Heureusement, le OnePlus 5T ne reproduit pas ce défaut : l’écran est monté à l’endroit et vous n’aurez donc aucun souci visuel a priori — d’autant que l’écran AMOLED a l’air excellent.

Les deux problèmes suivants étaient liés à une sorte d’immaturité de la marque vis-à-vis de sa relation avec ses clients. On se souvient que OnePlus vendait ses smartphones avec une sorte de malware publicitaire qui collectait les données de ses clients et les envoyait au constructeur. On se souvient aussi, plus récemment, que le constructeur avait laissé une application dédiée aux manufactures et aux usines pour s’assurer du contrôle qualité des appareils et qui pouvait servir de backdoor pour accéder au mode root d’Android — et obtenir des droits super-utilisanteurs.

Dans les deux cas, OnePlus a fait ce qu’il fallait : le constructeur a promis qu’il allait supprimer ces applications et ces failles dans des mises à jour à venir. Le OnePlus 5T de la rédaction a toujours, en revanche, l’application qui permet d’accéder au root : l’erreur avait donc été répétée sur ce nouveau modèle. Nous avons bon espoir que OnePlus corrige ces deux défauts au plus vite sur toute sa gamme — des taches qui ne reflètent pas la qualité des produits de la marque.

Le dernier souci est le seul qui n’a pas été corrigé : en 2017, un constructeur ose encore sortir un smartphone Android qui n’est pas à jour. Android 8.0 Oréo est sorti il y a quelques mois maintenant et OnePlus aurait eu la possibilité d’adapter son OyxgenOS au dernier système en date de Google. Manque de bol, le OnePlus 5T sort sous Android 7.1.1. Évidemment, le smartphone fer-de-lance de la gamme a toutes les chances d’être mis à jour très rapidement, mais c’est dommage côté communication.

Le 5T apparaît sur le marché comme un concurrent très honnête à des smartphones qui valent parfois plus de deux fois son prix

Quoi qu’il en soit, le 5T apparaît sur le marché comme un concurrent très honnête à des smartphones qui valent parfois plus de deux fois son prix, chez LG, Samsung ou Apple. Cet argument pourrait décider plus d’un potentiel acheteur à l’approche des fêtes de fin d’années. Nous vous proposerons en tout cas un test complet de l’appareil dans les jours qui viennent.

Il est déjà disponible sur la boutique officielle de OnePlus à partir de 499 euros.

Photos : FrAndroid.

Partager sur les réseaux sociaux