Une startup ukrainienne a créé un petit gadget imitant le ronronnement d'un chat, à placer sous votre oreiller pour trouver le sommeil. Le CatPillow émet des battements binauraux, des sons de basse fréquence censés favoriser la quiétude.

Ron-ron-ron. Et si la solution pour vous faire enfin trouver le sommeil n’était ni dans un bandeau, ni dans un matelas, ni dans une montre connectée, mais dans le ronronnement du plus populaire des félins ? Pour vous endormir, une startup ukrainienne, basée à Kiev, a créé un gadget au nom évocateur : le CatPillow.

Ce petit objet, dont la forme même s’inspire d’un chat, émet en effet des sons de basse fréquence, appelés « battements binauraux » — dont l’influence sur la santé n’a cependant pas encore été prouvée scientifiquement. Néanmoins, les créateurs de CatPillow assurent que  les « séances binaurales » de leur invention favorisent l’endormissement, en imitant le ronronnement d’un matou.

Le CatPillow émet des « battements binauraux »

L’objet est également censé détecter le moment où vous vous endormez, afin d’enregistrer vos cycles de sommeil grâce à vos mouvements pendant la nuit. Quand vient le moment de vous réveiller, le gadget émet cette fois-ci des sons de haute fréquence, afin de vous tirer du lit.

CatPillow

Soulager la douleur et l’anxiété

« Des recherches ont montré que les ronronnements de chat permettent de soulager la douleur et l’anxiété tout en aidant rapidement à se détendre. Nous avons poussé cela encore plus loin en combinant le ronronnement des chats avec la technologie des battements binauraux pour vous aider à passer une bonne nuit de sommeil », avancent les créateurs de CatPillow.

Le gadget, qui s’accompagne d’une application mobile, doit être glissé sous l’oreiller du dormeur ou de la dormeuse ; l’app permet ensuite de configurer le son émis par le CatPillow, en réglant la fréquence des vibrations.

Le dispositif fonctionne sans batterie au lithium-ion, et ne nécessite pas de connexion Wi-Fi. Il est équipé d’un accéléromètre, de haut-parleurs et d’un moteur qui génère les vibrations.

La startup ukrainienne a lancé une campagne de crowdfunding sur Kickstarter afin de financer son projet. Il faudra donc attendre encore un peu avant de savoir si les premiers utilisateurs du CatPillow passeront des nuits plus sereines, aux rêves peuplés de chats au poil soyeux.

Partager sur les réseaux sociaux