Avec sa montre fénix 5, Garmin vise les sportifs exigeants cherchant à maximiser leurs performances avec un suivi poussé et précis.

Célèbre pour ses GPS, Garmin diversifie ses activités dans un monde de plus en plus connecté et dans lequel il est de plus en plus facile de permettre aux gens d’obtenir un suivi qualitatif de ce qu’ils font chaque jour, qu’importe leur quotidien et les habitudes. Dans cet optique, le constructeur propose aux sportifs une montre aux fonctionnalités poussées répondant au doux nom de fénix 5. Avec elle à leur poignet, les athlètes seront en mesure d’obtenir des données cruciales sur la ou les disciplines qu’ils pratiquent. C’est en tout cas la promesse et elle se vérifie aisément.

Sobriété et résistance

La Garmin fénix 5 commence par être une montre élégante, capable d’être associée à plusieurs types de bracelets (on les attache/retire en deux temps, trois mouvements) et par extension à différents moments de la journée (même une soirée distinguée).

Si elle apparaît assez massive de prime abord, une fois portée, elle s’oublierait presque. Elle revendique en effet un design aussi sobre qu’efficace, tout en se prévalant d’une robustesse qui saute aux yeux dès le premier regard. Il faut dire qu’elle est pensée, aussi, pour des activités extrêmes et/ou outdoor, ce qui nécessite une solidité à toute épreuve. De ce point de vue-là, la fénix 5 ne déçoit pas et, dans la forme, on regrettera juste l’absence d’un écran tactile comparativement à une smartwatch. Fort heureusement, la prise en main est assez simple et les boutons, placés astucieusement, répondent plutôt très bien.

La fénix 5 est bien évidemment une montre connectée à son smartphone. Lors du premier allumage, il est demandé de télécharger l’application Garmin Connect, qui permet de lier simplement et rapidement sa montre à son téléphone. Le but ? Garder un œil sur les données de ses activités enregistrées sur sa montre et pouvoir même aller un peu plus loin via des statistiques précises que l’on peut affiner et rectifier.

Par exemple, après un entraînement en salle, il est tout à fait possible de renommer une à une chaque série effectuée afin d’obtenir un suivi le plus exhaustif possible. C’est appréciable pour celles et ceux qui cherchent un produit apte à répertorier tous leurs entraînements afin de faire le point à des intervalles réguliers (à chaque changement de programme par exemple). En prime, vous recevrez des notifications liées à votre téléphone directement sur la montre (exemple : un message que l’on pourra lire) et pourrez même accepter un appel téléphonique (mais il faudra parler via le téléphone).

Un journal intime des sportifs

En pratique, donc, la fénix 5 est un compagnon assez intéressant et riche en informations. En plus de fournir constamment la fréquence cardiaque (une donnée primordiale pour un sportif), elle renseigne sur des critères essentiels : le nombre de calories brûlées (au repos et en activité), la vitesse si on fait une course, le temps de repos entre des séries, le nombre de pas effectués (avec un objectif calculé à partir d’une interprétation)…

Si bien qu’un entraînement dans une salle de gym peut être imaginé comme ceci : on lance l’activité dédiée via les Widget, on commence sa série 1, on l’enregistre en affinant au besoin le nombre de répétitions et le poids, on enregistre, et ainsi de suite jusqu’à la fin de la séance… C’est ludique et très clair : on ne s’y perd jamais.

Toutefois, on notera les quelques écarts perçus entre ce que l’on fait réellement et ce que capte la montre (lors d’un exercice complexe comme des tractions par exemple). Sur du cardio, la fénix 5 se révèle beaucoup plus précise, appuyant un peu plus sa propension à s’installer sur les poignets des adeptes de course à pied ou à vélo.

Un produit exigeant

Bien évidemment, à long terme, les bénéfices offerts par la fénix 5 seront encore plus appréciables. Le suivi poussé doit permettre d’améliorer ses entraînements en jaugeant mieux son niveau et sa forme physique (via la VO2 maximale) ou encore en prenant un repos plus adapté à sa pratique (une horloge du temps de récupération idéal est indiquée). Pour les sportifs méticuleux et désireux de faire les choses bien, il n’y a certainement pas mieux.

Le produit de Garmin bluffe également par son autonomie : elle peut aisément tenir une grosse dizaine de jours et on peut dès lors la prendre pour une randonnée un peu longue sans peur de tomber en rade de batterie. On n’oubliera pas de rappeler, enfin, la somme de capteurs présents : un positionnement par satellite GPS et GLONASS, un altimètre barométrique, un compas électronique 3 axes avec gyroscope, un accéléromètre ou encore un thermomètre.

Il faut toutefois garder à l’esprit qu’un produit exigeant de la trempe de la fénix 5 s’apprécie sur la durée et nécessite que l’on s’y plonge réellement pour prouver sa valeur. Une montre pour les sportifs assidus et perfectionnistes, en somme.

La Fēnix 5 est disponible à 847 euros sur Ocarat, il propose également un concours qui permet d’avoir sa montre remboursée.

Partager sur les réseaux sociaux