iOS 11 n'est installé que sur 52 % des appareils iOS. C'est moins rapide qu'avant, même si cela reste phénoménal par rapport à la concurrence.

C’est un troll aussi facile que connu : grâce à sa maîtrise de l’écosystème complet, Apple parvient à faire passer ses utilisateurs à la dernière version de son système d’exploitation très rapidement, quand Android a toutes les peines du monde. Aujourd’hui, Android Marshmallow 6.0 est la version la plus installée, suivie par Lollipop (5.0) et Nougat (7.0). Oreo, la dernière version d’Android, atteint péniblement les 0,2 % du parc. Mais côté iOS, la mise à jour vers la version 11 prendrait plus de temps que prévu.

En effet, on constate grâce aux chiffres de l’App Store que 52 % des appareils sont sous iOS 11, 38 % sous iOS 10 et 10 % sur des versions antérieures. À la même époque, The Verge rappelle que iOS 10 était sur 60 % des appareils et iOS 9, sur 67 %. Cela signifie donc que l’adoption des nouvelles version d’iOS n’est plus aussi rapide chez les utilisateurs — même si on reste sur des scores impressionnants.

L’une des explications que l’on pourrait donner à ce phénomène ne surprendra personne : iOS 11 est sorti avec pas mal de bugs et, notamment, des bugs qui affectent le quotidien des utilisateurs. On pense par exemple au clavier qui rame et qui touche des tas de smartphones, rendant la frappe pénible. Le bouche à oreille faisant effet, il est très possible que les utilisateurs qui n’avaient pas sauté le pas aient préféré attendre des versions mineures. Aujourd’hui, iOS 11.1 est disponible avec ses nouveaux emojis et ses premières corrections alors que iOS 11.2 est déjà déployé en bêta.

Si vous souhaitez savoir si votre appareil Apple est compatible avec iOS 11, c’est par ici.

Partager sur les réseaux sociaux