Olympus vient de dévoiler sa nouvelle paire de lunettes connectées, qui ne risque pas de vous laisser passer inaperçu(e) dans la rue. Le modèle est commercialisé en open source, afin que ses utilisateurs puissent contribuer à son amélioration.

Le jour où vous déciderez d’opter pour une paire de lunettes intelligentes, mieux vaut vous faire à l’idée : oui, tout le monde va vous regarder bizarrement. C’était déjà le cas avec les Spectacles de Snapchat, bien que leur design ait été pensé pour que vous ne ressembliez pas (trop) à un cyborg.

Ne comptez pas trop sur la discrétion du nouveau modèle de lunettes lancé par Olympus. Vous souvenez-vous de l’Eye-Trek de la marque, sorti en 2000 au Japon et en 2001 en France ? L’accessoire regroupait un écran LCD et un casque audio, qui promettait de pouvoir s’isoler afin de jouer ou de regarder un DVD.

Le modèle EyeTrek de 2001 revisité

C’est précisément de cet Eye-trek que le modèle Insight EI-10 descend aujourd’hui. Les lunettes intègrent un système optique breveté, permettant au porteur de l’objet de voir ce qui s’affiche à l’écran sans que cela n’interfère avec ses activités.

Jusqu’à 1h d’autonomie

La structure de l’EI-10 peut être montée sur n’importe quelle autre paire de lunettes. Ce gadget peu discret permet alors d’immortaliser des photos, des vidéos, de lire des codes QR — ou toute autre activité connectée, que vous pourriez aussi faire sans ces lunettes. La batterie de 300 mAh doit permettre d’assurer entre 30 et 60 minutes d’autonomie aux lunettes.

Le système, tournant sous Android, pourra donc être amélioré grâce aux contributions et personnalisations des porteurs des lunettes EI-10. Olympus se charge de fournir les outils de développement nécessaires.

Si vous êtes prêt(e)s à vous promener en public avec les nouvelles lunettes d’Olympus sur votre nez, sachez qu’il vous faudra débourser une coquette somme : en effet, le modèle EyeTrek EI-10 est vendu au prix de 1 500 $.

Partager sur les réseaux sociaux