Les Pixel 2 et Pixel 2 XL viennent de sortir aux États-Unis et plusieurs problèmes pourraient rebuter celles et ceux qui pourraient être tentés. Après enquête, Google détaille son plan d'attaque.

Le Pixel 2 et son grand frère le Pixel 2 XL sont des étapes cruciales pour la stratégie hardware de Google. Disponibles dans plus de pays que les premiers Pixel (mais toujours pas en France), ces nouveaux smartphones devaient asseoir la légitimité de Google en tant que fabricant. Et malgré des tests très positifs dans la presse américaine, quelques problèmes viennent entacher le lancement des deux modèles. Aujourd’hui, Google apporte plusieurs réponses.

Le problème le plus grave se trouve sur le Pixel 2 XL. En effet, en plus de remarquer des couleurs plutôt fades pour de l’OLED, les utilisateurs du smartphone ont noté un effet de rétention d’image qui n’aurait jamais dû arriver aussi vite dans le cycle de vie de l’écran. Par la voix de son vice-président à la division produit et après une enquête, Google a estimé que l’usure de l’écran était similaire à celle des autres produits OLED et ne qu’elle ne devrait pas affecter l’usage quotidien du smartphone. Le vice-président à l’ingénierie a tout de même ajouté qu’une mise à jour était prévue pour baisser la luminosité maximale de l’écran et ajouter des effets de fondu sur les barres des menus pour minimiser les risques de rétention d’image.

Pour les couleurs, Google défend son approche et estime avoir voulu un rendu plus neutre que ce que proposent les concurrents comme Samsung qui sont connus pour saturer légèrement leurs écrans. Cela dit, pour contenter tout le monde, un nouveau profil colorimétrique va être ajouté aux Pixel pour augmenter la saturation. Une option « couleurs vives » est déjà présente dans les réglages.

Pour contenter tout le monde, un nouveau profil colorimétrique va être ajouté aux Pixel

Enfin, des utilisateurs entendaient des clics qui venaient des enceintes des Pixel 2. Le problème a été identifié et sera corrigé dans une mise à jour à venir. Il s’agirait d’un souci lié au NFC — quand il est éteint, les clics ne s’entendent plus.

Pour finir et probablement pour rassurer, Google montre patte blanche et augmente la garantie de tous les Pixel à 2 ans dans le monde entier.

Partager sur les réseaux sociaux