Google et Amazon ont tout deux lancé leurs assistants vocaux récemment, le premier avec l'enceinte Home et le second avec la gamme Echo. En pleine concurrence sur ce marché, la guerre semblé déclarée entre les deux entreprises. La filiale d'Alphabet vient d'ailleurs de porter un coup au service de vente en ligne en bloquant l'accès à Youtube sur les assistants à écran tactile Echo Show.

Si les assistants vocaux commencent tout juste à débarquer en France, ils sont déjà bien installés sur le marché américain, avec près de 35,6 millions d’utilisateurs chaque mois. Un marché lucratif qui devrait encore un peu plus s’élargir et qui attire forcément les constructeurs comme Amazon et ses Echo ou encore Google et son Home, les deux leaders qui se partagent 94,4 % des ventes en 2017.

Les deux entreprises semblent officiellement en conflit au vu du clash qui a lieu publiquement ces derniers jours. L’élément déclencheur : Google a bloqué l’accès à YouTube sur l’Echo Show, l’assistant personnel avec écran tactile d’Amazon.

© Amazon

Une version « tronquée » de YouTube sur Echo Show

Ce bannissement de la plateforme vidéo des appareils Amazon se serait fait, si l’on en croit l’entreprise de Jeff Bezos, « sans explication et sans prévenir les consommateurs ». Du côté de Google, on se défend en qualifiant la version YouTube proposé par l’Echo Show d’ « expérience utilisateur tronquée », mettant en cause l’absence de fonctionnalité comme les recommandations vidéo ou le fait de pouvoir s’abonner à des chaînes.

La filiale d’Alphabet reste cependant ouverte, déclarant notamment qu’elle espère « pouvoir conclure un accord et résoudre rapidement ces problèmes. Nous sommes en négociation avec Amazon depuis longtemps, nous travaillons sur un accord qui offre de meilleures expériences aux clients sur les deux plateformes.  » Même si les deux compagnies sont encore en contact, Amazon semble des plus vexés par cette décision : « Il n’y a aucune raison technique derrière cette décision, ce qui est décevant et blesse les clients de l’un comme de l’autre. »

© Amazon

Si ce n’est pas la première fois que Google remballe une entreprise — Microsoft avait dû enlever une application non officielle de YouTube sur Windows Phone alors que le service n’y était pas disponible, par exemple —, le timing de ce retrait pose peut-être problème à Amazon, qui vient tout juste de dévoiler un ensemble de nouvelles enceintes. Amazon n’est pas étranger à cette pratique : les Apple TV reviennent petit à petit sur la boutique en ligne et les produits Google concurrents d’Amazon y sont toujours proscrits (vous ne trouverez ni Cast, ni Home).

En proposant peu ou prou les mêmes produits (à l’image du Mini Home), Amazon et Google n’ont clairement pas fini de se faire face. Reste à savoir qui en sortira vainqueur. Pour l’instant, le service de vente en ligne domine le marché des enceintes connectées, avec plus de 70 % des ventes.

Partager sur les réseaux sociaux