Le Volocopter 2X, un taxi qui est aussi un hélicoptère (ou le contraire, on ne sait pas trop) effectue actuellement ses premiers vols dans le ciel de Dubai. Créé par l'entreprise allemande du même nom, ce bolide a déjà réussi un premier essai.

N’allez pas dire à Volocopter que les voitures volantes ne sont pas près de voir le jour. Cette entreprise allemande a justement basé son fonds de commerce sur la prédiction que le futur de la voiture s’écrira dans les airs.

D’ailleurs, cette société est loin d’être seule pour mener son projet : début août 2017, Volocopter a en effet reçu la somme de 25 millions d’euros pour développer des drones-taxis autonomes. Ce moyen de transport futuriste devrait en fait être plus proche d’une sorte d’hélicoptère compact, électrique et autonome capable d’amener des individus d’un point A vers un point B.

Premier vol réussi

L’heure est venue pour Volocopter de procéder aux premiers tests de son modèle flambant neuf de véhicule aérien, le Volocopter 2X. C’est à Dubai qu’il s’est envolé pour la toute première fois. La trajectoire du taxi n’a pas été révélée ; il est fort probable que le véhicule n’ait transporté aucun passager lors de ce vol initial.

Le taxi peut voler dans le ciel de Dubai pendant environ trente minutes, à une vitesse atteignant au maximum 100 km/h. En cas de problème, le Volocopter peut déployer ses parachutes ou activer ses neuf batteries — indépendantes les unes des autres — afin d’atterrir en douceur.

Volocopter 2X peut atteindre les 100 km/h

Il faudra sans doute attendre encore quelques années — quelques décennies — pour envisager ne serait-ce que la possibilité d’instaurer un réseau de taxis volants autonomes à Dubai. Néanmoins, l’idée de mener des tests dans cette ville où le trafic routier est particulièrement dense semble logique.

Volocopter n’est pas la seule entreprise à considérer très sérieusement que l’avenir des transports sera aérien. Le service de VTC Uber se prend également à rêver de taxis volants.

Partager sur les réseaux sociaux