Si la note d'un jeu sur Steam est un bon indicateur de la satisfaction des joueurs, il arrive souvent qu'elle soit détournée par une polémique qui n'a rien à voir avec les qualités dudit titre. Un phénomène qui a amené les équipes de Valve à un changement important du système d'évaluation.

Le détournement malhonnête des évaluations sur Steam n’est pas un phénomène nouveau (même Rockstar en a fait les frais) mais il s’est de nouveau manifesté en ce mois de septembre 2017.

Alors que le YouTubeur PewDiePie provoquait une énième polémique à cause de propos racistes tenus lors d’un live-stream sur Playerunknown’s Battlegrounds, un développeur de Firewatch avait vivement réagi pour critiquer et condamner le comportement du Suédois. Un positionnement qui n’a pas plu à certains joueurs, qui se sont alors acharnés à faire chuter la note du jeu sur la plateforme de Valve.

Des réflexions pour repenser complètement le système de notation étaient déjà en cours du côté de Steam, mais il semblerait que le récent évènement ait accéléré la démarche. Ainsi,  Valve vient d’annoncer l’arrivée d’un « histogramme du rapport entre les évaluations positives et négatives sur toute la durée d’existence du jeu.  » Autrement dit, finie la note unique, vous pourrez voir tout l’historique des notes donnés par les joueurs.

Voir l’évolution des notes plutôt qu’une simple moyenne

Dans un long post de blog, Alden Kroll, designer produit chez Valve, détaille toutes les idées qui ont pu traverser les esprits des équipes de Steam pour remédier au problème de cette notation biaisée tout en partageant leur point de vue sur la question : « Les joueurs font référence parfois au comportement du/des développeurs sur Internet, ou sont mécontents des choix réalisés par l’équipe du jeu pour la version Steam, voire sont en désaccord avec les convictions personnelles ou politiques du développeur. Bien que n’ayant pas nécessairement de rapport avec la valeur intrinsèque du jeu, certaines de ces raisons peuvent expliquer pourquoi un joueur n’est pas satisfait de son achat. »

Certes, le phénomène peut avoir pour conséquence de mal informer un internaute sur la qualité du jeu qu’il compte acheter, mais Steam semble vouloir respecter cette méthode d’expression du mécontentement, qui peut se comprendre. Le problème est avant tout le flou que cela peut créer sur les qualités véritables d’un titre. La solution de l’histogramme paraît la plus adaptée, évitant de devoir bloquer les évaluations pendant les périodes de protestation collective et permettant à la communauté Steam de pouvoir échanger sur ces questions.

Valve laisse donc le choix aux internautes de consulter le graphique d’évaluation d’un jeu, pouvant ainsi juger à la fois des critiques publiées à la sortie du jeu — lorsque la hype est au sommet — comme de celles publiés en réaction à une polémique annexe — lorsque l’effet de communication est plus bas. Pas de censure, mais un nouveau système plus clair et transparent.

Partager sur les réseaux sociaux