Google vient de lancer sur le territoire indien une application destinée à faciliter les transactions. Pour rivaliser avec l'importante place du cash en Inde, l'entreprise mise sur un système de paiement basé sur des échanges d'ultrasons entre smartphones.

On connaissait le paiement par QR Code, ou celui par selfie. Et s’il devenait possible de payer grâce au son ? C’est le pari qu’a décidé de faire Google en Inde, où le marché du smartphone rencontre la plus forte croissance dans le monde.

Alors que l’économie du pays est très largement basée sur le cash, Google s’est interrogé sur la manière d’inciter les Indiens à préférer un paiement numérique aux billets. « Pour faire en sorte que le paiement numérique marche vraiment en Inde, nous avons besoin d’un produit qui puisse rivaliser avec le cash. Il doit être simple, abordable, et doit pouvoir marcher n’importe où et pour tout le monde  », note l’entreprise sur son blog.

Un produit qui puisse rivaliser avec le cash

Google annonce ainsi le lancement d’une nouvelle application sur le territoire indien, à compter du 18 septembre 2017 : Tez. L’app est conforme au standard de l’Unified Payments Interface (UPI), régulé par la banque centrale de l’Inde, qui permet de faciliter les échanges de fonds entre deux comptes bancaires sur des plateformes mobiles.

Cash mode

Tez permet ainsi à ses utilisateurs de réaliser des transferts d’argent en utilisant des sons. Grâce à une option, baptisée « Cash mode », le paiement ne nécessite pas de transmettre des informations telles qu’un numéro de téléphone ou de compte. Il suffit d’approcher deux smartphones l’un de l’autre, et de renseigner le code UPI PIN — un code de quatre à six chiffres fourni par les banques indiennes, et spécifiquement dédié aux transactions par mobile.

Pour identifier le débiteur et le créditeur d’une transaction, les deux smartphones établissent une connexion à l’aide de sons, qui devraient être inaudibles à l’oreille humaine puisqu’il s’agit en fait d’une fréquence ultrasonique. Le « Cash mode » est ainsi accessible à toute personne possédant un téléphone muni d’un micro et d’un haut-parleur.

Compatible avec les 55 banques indiennes

En répondant au standard de l’UPI, l’app est compatible avec les 55 banques indiennes. Alors que le pays compte désormais 300 millions d’utilisateurs de smartphones, ce type de paiement développé par Google pourrait rencontrer un certain succès. En effet, les téléphones équipés de la technologie NFC sont encore rares en Inde.

Après le lancement de l’application — compatible avec iOS et Android — en Inde, Google ambitionne désormais de l’étendre à d’autres pays comme le Vietnam, l’Indonésie et la Thaïlande.

Partager sur les réseaux sociaux