Durant le salon automobile de Francfort, nous avons fait la connaissance de la Smart ForTwo Vision EQ, un concept de voiture électrique, autonome et ultra connectée.

De loin, on la croirait sortie des films Cars avec ses phares pouvant devenir des yeux charmeurs. Elle se prénomme la ForTwo Vision EQ et porte en elle les signes précurseurs des voitures de demain selon Smart, marque spécialisée dans les voitures de rue. Selon les dires du groupe Daimler, elle est le visage de la mobilité urbaine du futur, articulée autour de quatre piliers forts : la connectivité, la conduite autonome, le partage et la motorisation électrique. En prime, cette ForTwo Vision EQ rassemble tout ça dans une robe mignonne comme tout.

Une voiture chou

S’il est électrique et autonome, le concept ne ressemble à aucun autre. Sa forme rappelle une Smart, bien sûr, en beaucoup plus arrondie néanmoins. Son habitacle est réduit à son plus simple appareil : pas de pédale, pas de volant, juste un écran de 24 pouces pour l’info-divertissement. À l’extérieur, l’habituel bouclier est remplacé par un écran faisant parler la voiture via des messages écrits indiquant des informations aux piétons et/ou au passagers avant qu’ils ne montent après l’ouverture des portes en élytre (comme Bonjour X).

La ForTwo Vision EQ est aussi l’expression extrême de l’autosharing, consistant éventuellement à partager son trajet avec quelqu’un d’autre (ce qui comprend la musique et autres moyens de se divertir ensemble). Dans sa vision du futur de la conduite urbaine, Smart mise sur une voiture personnalisable pouvant être appelée par son smartphone afin d’aller d’un point A à un point B, et capable de se rendre d’elle-même à une borne de rechargement quand elle n’a plus d’autonomie.

Partager sur les réseaux sociaux