Le créateur controversé de feu MegaUpload et de MEGA, Kim Dotcom, vient de teaser son futur projet : Bitcache. Derrière ce nom se cache un système de paiement pour youtubeurs, permettant aux internautes de donner un petit pourboire en bitcoin à leurs artistes favoris.

La question des revenus pour les créateurs de contenu sur YouTube est quelque peu sensible. Au-delà des stars de la plateforme, les créateurs plus modestes peuvent rencontrer différents problèmes de monétisation.

Mais tout cela repose en grande partie sur la pub, ou sur des médias qui produisent certains créateurs, puisque le contenu est mis à disposition gratuitement — hors programme YouTube Red. Kim Dotcom semble avoir une solution pour les YouTubeurs afin qu’ils puissent simplement proposer aux internautes de lâcher un petit pourboire pour leur travail. L’initiative s’appelle Bitcache, et elle vient d’être dévoilée dans un teaser.

bitcoin monnaie virtuelle bitcoins

Un petit pourboire

Ce système de micropaiement prend la forme d’une application, qui semble s’installer comme un plugin à l’instar de Protip. Elle permet de rajouter une petite fenêtre en plus en dessous de sa vidéo pour que les spectateurs puissent lâcher une petite pièce virtuelle, dont le montant est fixé en milli Bitcoin par le créateur du contenu — mais modifiable si vous voulez donner plus, évidemment.

Outre YouTube, Bitcache semble en plus vous permettre d’afficher cette petite fenêtre pourboire sur de nombreuses plateformes de diffusion, de Google Drive à Dropbox, Creative Cloud ou encore (évidemment) MEGA.

Si le teaser est très efficace, il faut cependant faire attention aux promesses de Kim Dotcom. Déjà, car certaines n’ont pas été tenues — comme l’Internet alternatif MegaNet ou encore Baboom, qui n’a pas tenu deux ans — mais aussi, car le service n’est toujours pas disponible. L’homme d’affaires germano-finlandais propose d’ailleurs, sur Twitter, aux YouTubeurs ayant plus de 500 000 abonnés de lui envoyer un DM pour accéder à une forme de bêta-partenariat.

On attendra donc des premiers retours de ses pionniers avant de s’emballer, même si plus d’informations devraient être diffusées prochainement.

Partager sur les réseaux sociaux