HP a dévoilé un ordinateur portable nommé Omen X qui coche à peu près toutes les cases de l'ordinateur de gamer de 2017. La finesse et l'élégance en moins.

HP a lancé sa gamme Omen pour se faire une place dans le cœur des joueuses et des joueurs. Fidèle à l’esthétique qui nous met de mauvaise humeur mais qui semble être le B.A.-BA du marché, le Omen X est la dernière déclinaison en date de cette gamme, cochant toutes les cases d’un laptop de gamer — ou presque.

On retrouve en effet dans l’imposant châssis un écran de 17 pouces au choix, 4K à 60 Hz ou 1080p à 120 Hz, un GPU Nvidia GTX 1070 ou 1080, de 16 à 32 Go de RAM, de 256 à 1 To de stockage SSD et 1 To de HDD. Le tout, propulsé par des processeurs Intel Core i7 de septième génération, 7700HQ pour les modèles entrée de gamme et 7820HK pour le haut de gamme. Les prix américains annoncés vont de 1 999 $ à 2 349 $ pour les configurations les plus musclées — on peut s’attendre à voir la même chose en euro.

Deux petits points forts sont à noter pour ce laptop et qui n’apparaissent pas au premier regard : le clavier utilise des touches mécaniques rétroéclairées par LED (vous pourrez faire un arc en ciel) et il est possible d’accéder à la RAM, au SSD et au HDD en enlevant une seule trappe. Cela signifie que vous pourrez mettre à jour, dans une moindre mesure, votre ordinateur portable — pour changer les disques ou améliorer les barrettes de RAM. Ce n’est pas l’El Dorado du do it yourself, mais c’est un bon point dans un monde où les configurations tendent à être de plus en plus fermées.

L’une des seules ombres qui pourraient gâcher ce tableau (au-delà de la charnière entre l’écran et le boîtier qui semble un peu faiblarde), c’est de se rappeler que les design Max-Q de Nvidia commencent à sortir et permettent aujourd’hui d’avoir des ordinateurs de joueurs ultra puissants, fins et élégants. Nous avons testé il y a peu le Zephyrus d’Asus conçu autour du design de référence et il faut reconnaître que l’engin nous a impressionné — changeant à tout jamais l’idée qu’on se faisait du gaming mobile. Alors oui, ces gros ordinateurs portables ont des avantages, mais ils semblent un poil dépassés à l’heure où des engins fins et démesurément puissants sortent d’usine.

Partager sur les réseaux sociaux