Qifeng Chen, chercheur à l'université de Stanford, a conçu une intelligence artificielle capable de reproduire des paysages urbains. Une IA qui pourrait servir dans l'industrie du jeu vidéo.

Si l’arrivée d’intelligences artificielles de plus en plus sophistiquées fait l’objet d’un vif débat, notamment entre Elon Musk et Mark Zuckerberg, celui-ci ne semble pas freiner leur développement.

Un chercheur de l’université de Stanford, Qifeng Chen, vient de dévoiler ses travaux sur une IA capable, à partir de photos réelles, de générer des paysages en image « de synthèse ». Un travail impressionnant, réalisé en collaboration avec Intel et présenté au travers d’une étude mais également d’une vidéo.

À gauche, le schéma généré par l’IA à partir des photos / À droite, l’image de synthèse créée par l’IA

Ce réseau neuronal imaginatif a d’abord assimilé près de 3 000 photos de rues allemandes, avant d’extraire différents schémas, où de grandes formes indiquent les différentes parties de l’image. Il en revient ensuite à des développeurs de modéliser les parties en question — arbre, route, feu, voitures, etc. — pour que l’IA synthétise elle-même un paysage totalement inventé mais réaliste.

Un tel programme pourrait être précieux dans l’industrie du jeu vidéo ou de la réalité virtuelle, puisqu’il permettrait de créer des mondes basés sur des lieux réels en très peu de temps. L’IA n’est clairement pas encore au niveau pour remplacer les nombreux développeurs de l’industrie, mais elle pourrait les aider. Qifeng Chen, le créateur de l’IA, l’a d’ailleurs déjà testée pour remplacer des bouts de GTA V.

Intel, qui a financé le développement du programme, devrait le présenter en public vers la fin du mois d’octobre 2017, à l’occasion de l’International Conférence on Computer Vision se déroulant à Venise.

Partager sur les réseaux sociaux