*Si on considère que Chrome et Android sont le web.

Google Allo, l’énième messagerie instantanée de Google, est en train de faire sa mue depuis les smartphones vers le web. Pour rappel, il s’agit de la première tentative de Google pour imposer son Assistant sous format texte. Quand vous conversez avec un contact sur Allo, Assistant peut s’immiscer dans vos discussions et vous donner des recommandations et informations contextuelles. C’est tout simplement la version texte du logiciel présent sur Google Home.

Aujourd’hui, Google a annoncé la disponibilité d’une version pour le web de sa messagerie, un mouvement plutôt naturel pour rattraper le retard des autres messageries à succès qui disposent toutes d’un accès multi-plateformes et multi-OS. Mais il y a un mais. Pour utiliser Allo sur le web, il faut l’utiliser sur Google Chrome, le navigateur maison. Si vous l’ouvrez sur un autre navigateur, vous ne pourrez tout simplement pas accéder au service. La deuxième restriction est provisoire : la fonctionnalité doit s’appairer avec un smartphone et n’est encore disponible que sur la version Android de la messagerie. Deux éléments qui pourraient rebuter les utilisateurs déjà peu nombreux du service.

En outre, il faut le rappeler, Allo a la particularité d’être une messagerie sur laquelle les conversations sont en clair par défaut et sont récupérées et analysées par les services de Google — une nécessité pour faire fonctionner Assistant. Vous êtes libre de troquer cette confidentialité contre le confort apporté par l’assistant de Google, mais il faut que ce soit un choix motivé et conscient.

Partager sur les réseaux sociaux