Le groupe de hackers qui prétend avoir dérobé 1,5 téraoctets de données à HBO a mis sa menace à exécution en publiant de nouveaux documents, dont le résumé de l'épisode 5 de la saison 7 de Game of Thrones. Dans un message vidéo, les hackers ordonnent à la chaîne de payer une rançon de 6 millions de dollars si elle souhaite mettre fin à ces fuites.

Les hackers qui menaçaient HBO de dévoiler de nouvelles données issues de leur piratage ont tenu parole : ils ont mis en ligne, ce lundi 7 août — avec un jour de retard sur la date annoncée –, plusieurs résumés d’épisodes de Game of Thrones, dont celui de l’épisode 5 de la saison 7, qui sera diffusé ce dimanche 13 août aux États-Unis.

Le groupe, qui a envoyé le lien public contenant ces fichiers au site spécialisé The Hollywood Reporter, a également publié une compilation d’un mois de mails de Leslie Cohen, la vice-présidente de la programmation filmographique de la chaîne, ainsi  que d’autres documents internes, notamment une compilation des procédures juridiques engagées contre HBO, et 9 fichiers intitulés  « Confidentiel » ou « Script GOT7 ».

Si The Hollywood Reporter se refuse à révéler le contenu des mails signé du pseudonyme « Mr. Smith », il confirme la véracité de ces échanges tirés de la boîte de Leslie Cohen, preuve que les hackers ont bien accédé à ces documents privés. Toutefois, il reste à savoir si le groupe s’est bien introduit dans la messagerie de toute l’entreprise, comme il le prétend, alors que Richard Plepler, patron de HBO, affirme le contraire.

Une intrusion réussie au bout de 6 mois

Outre ces documents, les hackers qui revendiquent le vol de  1,5 téraoctets de données ont joint à leur annonce un message vidéo adressé à Richard Plepler. Le texte qui défile sur une musique menaçante vante leurs exploits : « Nous avons réussi à infiltrer votre réseau colossal… HBO était l’une de nos cibles les plus difficiles mais nous y sommes parvenus (il nous a fallu 6 mois). »

Ceux qui revendiquent le piratage de 17 cibles différentes — dont seulement 3 n’auraient pas payé leur rançon — réclament à la chaîne leur « salaire de 6 mois en bitcoins », soit 6 millions de dollars, sous peine de poursuivre cette série de fuites périodiques.

Dans un communiqué, la chaîne HBO s’est contentée d’indiquer qu’elle poursuit son enquête avec l’aide des forces de l’ordre et de spécialistes en sécurité informatique. Elle a par ailleurs réaffirmé que son système de messagerie n’a pas été compromis, malgré la publication de ces mails.

Partager sur les réseaux sociaux