Le cabinet KGI Securities vient de dévoiler un rapport, prédisant l'arrivée du lecteur d’empreintes digitales sous l'écran chez Samsung pour le Galaxy Note 9. Une arrivée tardive, mais qui pourrait être la première sur le marché, si l'iPhone 8 prévu pour la rentrée abandonne bel et bien cette technologie.

Alors que le Galaxy Note 8 s’est un peu plus dévoilé ces derniers jours, avant d’être officiellement présenté le 23 août prochain, les premières informations semblent confirmer que la marque coréenne va rester fidèle à son nouveau lecteur d’empreintes digitales situé au dos de l’appareil — une des déceptions des récents modèles Samsung.

D’après un rapport de KGI Securities, repris par 9to5Google et The Verge, la compagnie coréenne n’est pas prête à abandonner sa technologie, puisqu’il semblerait qu’elle souhaite la garder jusqu’au Galaxy S9, d’ores et déjà prévu pour l’année prochaine. Un choix décevant au vu des retours assez mitigés concernant le placement de ce lecteur d’empreintes — notamment comparé à celui des téléphones d’Apple sur le marché, où il se situe en dessous de l’écran.

Le Galaxy Note 9, premier smartphone avec lecteur d’empreintes sous l’écran ?

La raison de cette absence de remise en cause de la technologie serait motivée par l’abandon par Apple de la mise en place d’un lecteur d’empreintes directement sous l’écran de son futur iPhone 8.

Même si de plus amples informations et confirmations de la part de la firme de Cupertino seront nécessaires pour confirmer la présence du Touch ID sur leur nouveau modèle, Samsung profiterait de son absence pour se permettre d’attendre jusqu’au Galaxy Note 9, prévu logiquement vers la fin de l’année 2018. Vu les coûts et l’efficacité du procédé à l’heure actuelle, il apparait assez logique que la marque asiatique ne souhaite pas trop se presser.

Partager sur les réseaux sociaux