Alors qu'Instagram fête le premier anniversaire de ses Stories, clairement inspirées de Snapchat, une étude sur le comportement des marques présentes sur les deux plateformes montre qu'elles préfèrent le premier service, détenu par Facebook.

Il y a un an, Instagram ajoutait à son application la possibilité de poster des Stories, ces vidéos et photos éphémères qui ont fait le succès — et l’originalité, du moins au début — d’une autre application : Snapchat.

Le service détenu par Facebook assume cette copie du concept, au motif que « c’est comme ça que fonctionne la tech ». Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fonctionne effectivement plutôt bien pour Instagram.

Un rapport réalisé par l’entreprise d’analyse L2, qui a étudié le comportement en ligne de près de 89 marques, démontre que l’application photo enregistre deux fois plus de Stories que la concurrence du petit fantôme : 1347 pour l’un, 614 pour l’autre, sur la totalité du mois de juillet 2017.

 

La beauté domine Snapchat quand Instagram s’ouvre au commerce

Snapchat reste malgré tout des plus attractifs, tout du moins pour les marques de produits de beauté, puisque près de 72 % des Stories postées l’ont été par des entreprises de ce domaine. Une domination de la part de ce secteur, alors que les enseignes de distribution (sans plus de précision) représentent 13 % des posts en question, et que, collectivement, les services de voyage, d’automobile, d’électronique et de vêtement ne représentent que 15 %.

Face à cela, les Stories d’Instagram se révèlent beaucoup plus hétéroclites, avec malgré tout 38 % pour les marques de beauté, qui dominent vraisemblablement les réseaux sociaux. À côté, on compte 26 % de posts pour des enseignes de distribution, 21 % pour les marques de luxe et enfin 15 % pour les marques de vêtement, d’électroniques et différentes autres marques.

Il faut dire que, si Instagram a bel et bien copié le concept de Snapchat, il a aussi su le faire évoluer grâce aux ressources de Facebook, en proposant des lives directement via l’application, ainsi qu’en offrant la possibilité d’ajouter des liens, des tags et des boutons « check out » afin d’ouvrir l’application au e-commerce. Même si Snapchat a également ajouté des liens à travers les pubs, les utilisateurs ne semblent guère apprécier la multiplication de celles-ci au sein de l’application.

En terme d’utilisateurs, Instagram est passé devant Snapchat, avec 250 millions par jour en juin pour l’application détenue par Facebook, contre 166 millions quotidiens enregistrés en mai pour la concurrence — qui n’a pas hésité, à l’époque, à accuser Instagram de « piratage de croissance ». La guerre continue entre les deux plateformes.

Partager sur les réseaux sociaux