Afin de commercialiser au plus vite la Model Y, Tesla compte finalement s'appuyer sur une structure héritée de la Model 3 plutôt que de repartir de zéro. Elon Musk a annoncé ce changement stratégique, qui fait partie intégrante de l'objectif du constructeur : produire 1 million de voitures d'ici 2020.

Après avoir annoncé que la future Model Y n’aurait « rien à voir » avec les précédents modèles de Tesla, Elon Musk est revenu sur cette promesse au moment de présenter les derniers résultats financiers de son entreprise.

« Sur le conseil de mon équipe […], qui m’a éloigné du gouffre de la folie, la Model Y reposera finalement beaucoup sur une structure héritée de la Model 3, afin de pouvoir la commercialiser plus rapidement » a-t-il ainsi expliqué.

elon musk ted

L’horizon 2019 ?

Tesla prévoit donc de reprendre une partie de la structure utilisée pour son véhicule milieu de gamme tout juste commercialisé pour gagner du temps sur la production de la Model Y, un SUV compact entièrement électrique, au lieu de repartir de zéro.

Elon Musk maintient toutefois l’objectif annoncé d’abandonner les batteries de 12 volts en vigueur dans les modèles existants de Tesla pour simplifier la production.

Le véhicule initialement attendu pour fin 2019 ou 2020 pourrait donc arriver plus tôt que prévu — sans plus de précision à ce stade — alors que Tesla ambitionne de produire 1 million de voitures (tous modèles confondus) d’ici cette date.

À lire sur Numerama : La Model 3 est officielle  : tout savoir sur la nouvelle voiture électrique de Tesla

Partager sur les réseaux sociaux