La banque mobile N26 intègre désormais 3DSecure aux transactions effectuées en ligne. Les achats effectués avec une Mastercard N26 seront surveillés par un algorithme qui pourra demander une vérification supplémentaire aux clients.

Après avoir annoncé il y a quelques jours l’arrivée d’Apple Pay pour ses clients français, la banque sur smartphone N26 officialise ce 25 juillet 2017 l’intégration de 3DSecure à ses services, afin d’améliorer la sécurité des paiements effectués en ligne.

Autrement dit, tous les achats effectués en ligne avec une Mastercard N26 seront évalués par un modèle de risque propriétaire, utilisant le machine learning et développé par la banque. En catégorisant les transactions, un algorithme sera capable de détecter si une vérification supplémentaire doit être demandée au client.

Un clic dans l’app

« La sécurité et l’expérience utilisateur peuvent aller de pair, précise Valentin Stalf, fondateur et CEO de N26, dans un communiqué de presse. Nous maintenons le standard le plus élevé de sécurité tout en assurant une expérience bancaire efficace et agréable. Avec notre intégration de 3D Secure, la sécurité est assurée avec un simple clic supplémentaire directement dans l’application.  »

N26

Les clients de la banque seront automatiquement inscrits, de manière anonyme, au programme Mastercard SecureCode. Aucun mot de passe supplémentaire ne sera requis, l’authentification se faisant directement dans l’application en un seul clic, annonce la banque mobile. « Cette intégration native réduit le risque de phishing en diminuant le nombre d’étapes sensibles », fait valoir N26.

« Cette intégration native réduit le risque de phishing »

Pour rappel, la sécurisation du protocole 3DSecure repose sur la présence d’un intermédiaire entre l’émetteur de la carte (Mastercard) et son acquéreur (la banque) : Touchtech payments, une société irlandaise. Lorsque la transaction est jugée risquée, le client reçoit une notification sur son téléphone afin de valider la transaction dans les 5 minutes — dans le cas contraire, elle est annulée.

Si l’envie de vous tourner vers une banque dirigée par une application vous tente, vous pouvez découvrir notre test de N26 avant de vous décider à sauter le pas.

Partager sur les réseaux sociaux