Microsoft ne mettra plus à jour son iconique et périmé Paint. Pour retrouver un peu l'esprit de l'outil trentenaire, ou si vous ne pouvez vous résoudre à passer à Paint 3D, voici une sélection de cinq alternatives gratuites au bon vieux logiciel.

« Obsolète. » Le verdict de Microsoft est tombé, Paint ne sera désormais plus mis à jour. Jugée trop désuète, l’application qui a fêté en 2017 ses 32 printemps pourrait même être supprimée lors de futures mises à jour, au profit de sa version plus moderne, Paint 3D — mais elle restera disponible sur le Windows Store.

Peut-être esquissiez-vous, enfant, des gribouillages, des cartons d’invitation et autres photomontages approximatifs sur le logiciel. Heureusement, pour les nostalgiques de la palette de peinture aux trois couleurs et son pinceau éventail, il existe des alternatives gratuites à Paint, histoire de retrouver l’âme du logiciel iconique mais peu performant.

Vous pourrez toujours gribouiller sur ces autres logiciels

Voici un petit échantillon à tester d’ici le mois d’octobre, le temps de vous habituer à l’idée que le logiciel ne sera bientôt plus que le lointain souvenir d’un langage universel jadis partagé par de nombreux débutants en informatique.

CC Twice25

Paint.net

À l’origine développé en tant que projet informatique par l’Université de Washington pendant l’été 2004, Paint.net est désormais un logiciel freeware — autrement dit, distribué gratuitement mais qui n’est cependant pas libre. Paint.net a été créé avec l’appui de Microsoft et est aujourd’hui géré par une partie des étudiants qui l’ont créé.

Le logiciel est souvent présenté comme une alternative à Photoshop puisqu’il permet, entre autres, de travailler une même image sur plusieurs couches et d’utiliser une grand variété d’outils. Les images sont organisées en onglets qui mentionnent non pas du texte, mais l’image en question afin que vous puissiez naviguer aisément entre les différents projets.

Vous pouvez télécharger Paint.net sur son site.

Paint.net

Krita

Ouvert au grand public en 2004, Krita reste jusqu’en 2009 une application au style proche de ceux de Photoshop et GIMP : son développement s’est ensuite axé sur les options autour de la peinture. Krita fait partie intégrante du projet KDE, qui devait permettre de développer des logiciels libres destiné aux systèmes d’exploitations Linux et BSD, lancé à la fin des années 1990.

Open source et gratuit, Krita propose plusieurs fonctionnalités pensées pour les artistes concepteurs, les illustrateurs ou ceux qui cherchent à créer des effets visuels. Si votre main est tremblotante, vous pouvez utiliser un stabilisateur de brosse qui donne un fini plus régulier à vos tracés. Le mode Wrap-around permet d’éviter les décalages maladroits lorsque vous créez des motifs. L’ensemble des fonctionnalités de Krita est résumée dans un guide.

Vous pouvez télécharger Krita sur son site.

Krita

MyPaint

MyPaint a été créé en 2004 par un dénommé Martin Reynold, qui s’agaçait du manque de performance de sa tablette graphique Wacom lorsqu’il dessinait vite. Il s’est alors mis en tête de changer la manière dont la brosse réagissait à la pression et aux mouvements : MyPaint était né, compatible avec les tablettes graphiques de Wacom.

MyPaint permet d’utiliser une grande variété de brosses — avec des effet crayon de bois, stylos, encre ou peinture — tout en travaillant en mode plein écran. Bien que le logiciel ait été pensé pour Linux, il est aussi disponible sur Mac et Windows. Il est possible de suivre le développement du logiciel et d’accéder à son code source via la plateforme GitHub.

Vous pouvez télécharger MyPaint sur son site.

MyPaint

PhotoScape

Avec PhotoScape, ce sont les outils et non pas les fichiers sur lesquels vous travaillez qui sont organisés en onglets. Outre une panoplie d’outils de retouche, le logiciel possède un module permettant de créer des GIF à partir de plusieurs photos.

PhotoScape permet également de fusionner plusieurs photos ensemble, verticalement ou horizontalement, pour créer un unique fichier. À partir du logiciel, vous pouvez réaliser l’impression de vos images sur différentes types de supports — même, par exemple, du papier à musique.

Vous pouvez télécharger PhotoScape sur son site.

PhotoScape

PhotoFiltre

Sans doute plus facile à glisser dans les mains des débutants, PhotoFiltre est relativement complet — et son ergonomie vieillotte n’est pas sans rappeler Paint. En outre, son site regorge de nombreux tutoriels que les utilisateurs non expérimentés apprécieront certainement. Ils peuvent aussi trouver des informations auprès des autres utilisateurs sur le forum du logiciel.

À noter que PhotoFiltre est gratuit si vous l’utilisez à titre privé ou à des fins éducatives. Si vous voulez l’utiliser dans un cadre professionnel, l’acquisition d’une licence sera requise.

Vous pouvez télécharger PhotoFiltre directement sur son site.

PhotoFiltre

Partager sur les réseaux sociaux