Est-ce qu'un smartphone qui se presse est la meilleure des innovations de 2017 ? Pas vraiment, mais Google pourrait se laisser tenter pour ses prochains Pixel XL.

Le HTC U11 est un bon smartphone. Il n’empêche que, comme c’est le cas depuis plusieurs années, HTC ne peut s’empêcher d’ajouter un gadget plus ou moins mal maîtrisé sur ses modèles haut de gamme. Cette année, c’est la fonction squeeze plutôt difficile à traduire : en serrant le smartphone dans votre main, vous déclenchez une fonctionnalité.

Ce concept qui n’a pas convaincu grand monde à la rédaction (FrAndroid inclus) pourrait pourtant débarquer sur les prochains Pixel XL de Google. À en croire Android Police, toujours bien informé sur ces sujets, le Pixel XL de 2017 serait construit par LG, conçu par Google et reprendrait cette interaction pas vraiment naturelle. Dans le cas de Google cela dit, elle pourrait avoir du sens puisqu’on suppose qu’elle permettra de déclencher l’Assistant depuis n’importe quel écran (on imagine, également, depuis l’écran éteint).

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est donc comment Google a pu implémenter cette fonctionnalité dans son smartphone. Tout repose en effet sur la réactivité de l’engin qui ne doit pas être trop réactif pour ne pas déclencher des faux positifs à la moindre pression. Mais cette idée qui paraissait nouvelle dans la comm’ de HTC n’est en fait pas si récente dans l’univers de Mountain View : nos confrères de FrAndroid ont repéré un brevet déposé par Google en 2013 qui décrit à peu près exactement le fonctionnement du squeeze du U11. Si cette technologie est dans les cerveaux des ingénieurs, peut-être est-elle aussi testée de longue date.

Le smartphone devrait être dévoilé d’ici la fin de l’année.

Partager sur les réseaux sociaux