TrainLine a mis à jour son application mobile pour iOS et Android afin de permettre à sa clientèle de suivre en temps réel les trajets des trains de la SNCF.

Vous utilisez l’application TrainLine (ex-Captain Train) pour organiser vos voyages en train ? Alors vous serez certainement satisfait d’apprendre qu’une récente mise à jour permet désormais de suivre les trains SNCF en temps réel. Pour accéder à ce service, il suffit de télécharger la dernière version — si ce n’est pas déjà fait — sur Android et iOS, les deux systèmes d’exploitation pris en charge par l’entreprise.

Cela n’a pas été sans difficulté pour les ingénieurs. Sur son blog, l’équipe raconte que la SNCF utilise deux API différentes pour gérer les retards et les suppressions des trains. Il a donc fallu croiser les informations issues de ces API avec l’API de TrainLine, qui fournit les horaires et les tarifs, afin de rassembler toutes les indications utiles à un seul et même endroit.

L’intégration du temps réel sur nos applications était plus compliquée qu’un simple raccordement de câble

Mais le jeu en valait la chandelle. « Nous sommes les seuls en France à proposer à la fois à la réservation l’intégralité des trajets SNCF en France ainsi que leur suivi en temps réel », s’exclame TrainLine. L’appli fournit aussi des informations en temps réel pour les trains Thalys et Eurostar mais uniquement au départ de la France. L’équipe espère évidemment pouvoir fournir bientôt des indications dans l’autre sens.

« Pour le moment, la SNCF est le seul transporteur qui nous propose ses données de trafic en temps réel. Nous faisons remonter les infos des trains SNCF en direct dans l’appli, dès que nous les recevons, sur tous les trajets en TGV, TER et Intercités », ajoute la société. Mais elle espère bien pouvoir proposer un service équivalent pour les 86 opérateurs et les 24 pays qu’elle couvre.

rails train sncf tgv
CC Alexander Shustov

Côté affichage, ces éléments sont intégrés « à toutes les étapes de la réservation » sur l’écran du billet, explique TrainLine, qu’il s’agisse des horaires, de la voie ou des trains supprimés. Ils apparaissent aussi sur l’écran de recherche et depuis les options de placement en cas de réservation de dernière minute. Toute modification est marquée en rouge, à côté des horaires prévus.

L’application inclut aussi un écran qui permet de voir l’avancée du trajet, toujours en direct, et les différents arrêts qui parsèment le parcours. « Vous connaitrez les heures exactes d’arrivée et de départ de chaque arrêt et pourrez prévenir vos proches qui vous attendent à la gare en cas de retard », explique TrainLine, « même si le conducteur appuie sur le champignon pour rattraper un éventuel retard ».

Attention toutefois de ne pas se fier aveuglément aux indications relayées par l’appli, même si elle s’efforce d’être aussi fiable que possible : TrainLine rappelle que « tout direct connaît ses dérapages et ses ratés » et que des erreurs peuvent apparaître. En clair, il convient de rester vigilant en regardant les panneaux d’affichage ou en tendant l’oreille en cas d’annonce en gare. Ou se de tourner, si nécessaire, vers un agent.

« Les informations que nous poussons sur le temps réel nous sont envoyées par la SNCF, mais il arrive cependant que ces données ne soient pas à jour, ou qu’elles n’arrivent même jamais à nous », observe TrainLine. En clair, si l’application se trompe, ce ne serait pas de sa faute, mais bien de la SNCF.

Partager sur les réseaux sociaux