C'est le genre d'objet que personne n'a jamais réclamé, et pourtant il est en train de pulvériser son objectif sur Kickstarter. Les Flashes sont de faux cils, équipés de LED, qui n'ont qu'une fonction : illuminer littéralement votre regard lorsque vous bougez.

Quand la mode croise le chemin de la technologie, le résultat a de grandes chances d’être (au minimum) étonnant. Parfois, cette étrange rencontre laisse même dubitatif, à l’instar du défilé Ghost in the Shell dont nous avait gratifié la fashion week de Paris en mars 2017. Vous n’en avez pas eu assez ? Vous reprendriez bien un peu de ce cocktail explosif qu’est la fashion tech ? Alors vous devez découvrir cette invention : des faux cils en LED.

Ne riez pas trop vite. En effet, cette nouvelle tendance beauté tech semble faire un carton sur Kickstarter, où ses créateurs ont déjà récupéré plus de 100 000 $ de dons, là où ils n’espéraient en recevoir que 40 000 $.

Battez des cils, en lumière

Ces cils supersoniques, baptisés Flashes, ont un pouvoir : celui de s’illuminer en fonction de vos mouvements. Autrement dit, si vous décidez de les porter en soirée, vous risquez fort d’illuminer au sens premier la piste de danse. Et préparez-vous à ressembler à un véritable arc-en-ciel : ces cils oscillent entre le blanc, le rose, le rouge, le jaune, le vert ou deux nuances de bleu.

Flashes

Réutilisables, ces faux cils ne sont néanmoins pas équipés d’une technologie sans fil. Si vous voulez illuminer votre regard, il faut s’accommoder de l’unité de contrôle de l’objet, qui doit être dissimulée à l’arrière de la tête, de préférence sous vos cheveux — à supposer que leur longueur vous le permette.

Les LED peuvent fonctionner pendant cinq heures

Une fois posés — une minute montre en main, annoncent ses inventeurs –, les faux cils peuvent fonctionner pendant cinq heures non stop.

Complétez ce look avec une coloration de cheveux qui change de couleur selon la température, et vous serez absolument certain de ne pas passer inaperçu lors de votre prochaine soirée festive.

Partager sur les réseaux sociaux