Google doit automatiquement basculer les derniers utilisateurs de Talk sur Hangouts. La firme de Mountain View entend fermer l'application Talk, dont les fonctions « doublonnent » avec celles de Hangouts.

Il va falloir se faire une raison : Google Talk appartient désormais au passé. Ce lundi 26 juin, Google doit basculer automatiquement les derniers utilisateurs du service sur Hangouts, « sauf si des engagements contractuels s’appliquent », selon un message que la firme de Mountain View avait publié en mars pour prévenir les irréductibles de la plateforme de messagerie.

Cette évolution concerne spécifiquement les utilisateurs de Talk au sein de Gmail. Entre mars et juin, ils sont censés avoir reçu une invitation à abandonner ce service et opter à la place pour Hangouts. Et histoire que la transition se fasse le plus sereinement possible, la société américaine précisait alors que les paramètres de Hangouts incluaient — et incluent toujours — un affichage similaire à celui de Talk.

Avec la mise à la retraite de Google Talk, qui a été lancé en 2005, l’entreprise s’efforce de rationaliser son offre en matière de messagerie, qui est pour le moins pléthorique — outre Hangouts et Talk, il y a aussi Duo, Allo, Spaces ou encore Messages. Aussi Google a-t-il pris la décision d’en finir avec certaines applications qui « doublonnaient » avec d’autres, ce qui était le cas avec Hangouts et Talk.

Si la disparition de Talk vous attriste mais que vous ne comptez pas pour autant poursuivre avec Hangouts, sachez qu’il existe bien d’autres applications de messagerie. Nous en avons une sélection des meilleures messageries sécurisées gratuites.

Partager sur les réseaux sociaux