La plateforme pornographique PornHub a annoncé qu'elle défendrait la neutralité du net, menacée aux États-Unis, à l'occasion de la journée de mobilisation du 12 juillet 2017. La forme de son intervention reste à définir mais elle entend sensibiliser aux ralentissements que pourrait connaître son site avec la mort de ce principe fondateur.

Aux États-Unis, la liste des défenseurs de la neutralité du net continue de s’allonger. La plateforme de vidéos pornographiques PornHub vient de rejoindre l’engagement du collectif Battle for the net, qui appelle à une journée de mobilisation le 12 juillet 2017, dont la forme reste encore à définir.

À cette date, différents acteurs de poids — Amazon, Mozilla, Kickstarter, Reddit, GitHub… —  veulent en tout cas faire entendre leur voix pour défendre ce principe, qui garantit un traitement égal de tout le trafic sur le web, sans limitation ou interférence de tout ordre selon les services consultés ou l’abonnement des internautes. À titre d’exemple, la neutralité du net interdit de faire payer plus cher les internautes qui souhaiteraient en contrepartie s’offrir un débit plus rapide sur Netflix ou Spotify.

PornHub vient d’indiquer à Motherboard sa volonté de défendre la neutralité du net auprès de ses 75 millions d’utilisateurs quotidiens, alors que le détricotage du principe est en cours, mais qu’une consultation publique longue encore ouverte alimente l’espoir de renverser la tendance portée par le régulateur des télécoms, dont le nouveau dirigeant, Ajit Pai, est notoirement hostile à la neutralité du net.

pornhub
CC Michael Coghlan

Un message centré sur la vitesse de chargement des vidéos

Et le site pornographique a de quoi se sentir concerné : si la neutralité du net n’existait pas il y a 10 ans, l’avenir de PornHub aurait dépendu des entreprises privées des télécoms, selon Corey Price, vice-président de la plateforme.

Comme les autres défenseurs mobilisés pour le 12 juillet, PornHub n’a pas encore déterminé la forme de sa protestation. Le site envisage toutefois de mettre en avant une icône de chargement particulièrement lente pour montrer comment la mort de la neutralité du net pourrait nuire concrètement aux utilisateurs qui consultent ses vidéos.

Son slogan est déjà tout trouvé : «  Personne, dans l’industrie du porno, ne crie : ‘Plus lentement, plus lentement, plus lentement’. Nous sommes bien plus habitués à ‘plus vite, plus vite, plus vite’. C’est ce que nous voulons conserver chez PornHub. »

Partager sur les réseaux sociaux