La version 11 d'iOS empêchera dorénavant toutes les applications de suivre leurs utilisateurs en permanence. Apple obligera ainsi des services comme Uber ou Waze à proposer à leurs clients d'activer la géolocalisation quand l'app est active.

Apple a profité de sa WWDC pour annoncer la version 11 d’IOS, et lève progressivement le voile sur les nouvelles fonctionnalités qui l’accompagnent. L’une d’elles concerne les paramètres de sécurité, et devrait permettre aux utilisateurs de limiter l’utilisation de leurs données de localisation quelque soit l’application qui les exige.

En effet, plusieurs applications, à l’instar de Waze et Uber, ont été pointées du doigt car elles obligeaient leurs utilisateurs à accorder un accès total à leur position géographique, alors même que l’application n’était pas active.

L’option n’en est plus une

Comme le souligne TechCrunch, la manœuvre était soupçonnée de permettre à ces entreprises de collecter tranquillement, et en permanence, des données personnelles sur leurs clients.

iOS 11 fournira à présent la possibilité de choisir d’activer la localisation du smartphone « lorsque l’app est active » pour toutes les applications sans exception. Auparavant laissée à la discrétion des développeurs, l’option n’en sera désormais plus une.

En plus de contribuer à protéger un peu plus les données personnelles des utilisateurs, cette nouvelle configuration permettra peut-être également de préserver un peu la batterie du téléphone d’une décharge trop rapide.

iOS 11 sortira à l’automne 2017, en même temps que les nouveaux iPhone.

Partager sur les réseaux sociaux