Apple a-t-il entendu les différents appels l'incitant à doter ses iPhone d'un « mode voiture », encore plus restrictif que le mode avion, pour éviter les distractions au volant ? L'entreprise l'intègrera en tout cas sur iOS 11 à l'automne, trois ans après avoir breveté un tel mode.

Le système d’exploitation mobile iOS 11, attendu pour l’automne prochain sur iPhone et iPad, s’accompagnera d’une fonctionnalité bien pratique pour la sécurité routière : le mode « ne pas déranger pendant la conduite ». Celui-ci, dérivé du mode avion (en plus restrictif) réduit au maximum les distractions en provenance du smartphone en désactivant notamment toutes les notifications des jeux et autres applis de rencontre. Le tout afin que l’écran reste noir et ne provoque aucun dérangement pendant que l’on se trouve au volant.

Cet ajout a été annoncé par Craig Federighi, vice-président en charge de l’ingénierie logicielle chez Apple, sur la scène de la WWDC (Worldwide Developers Conference) à San Jose, en Californie : « Il est uniquement question de garder les yeux sur la route. Vous n’avez pas besoin de réagir à ce genre de message quand vous conduisez. Nous sommes convaincus qu’il s’agit d’une étape très importante pour la sécurité routière. » Grâce à un système de détection, les passagers, eux, peuvent désactiver le mode puisqu’ils ne sont pas au volant.

Il est aussi possible d’activer un système d’alerte qui prévient automatiquement toute personne vous ayant contacté que vous êtes en train de conduire grâce à un message type. En revanche, des contacts « privilégiés » pourront passer outre cette restriction en envoyant le mot « urgent », afin de permettre à vos proches de garder un lien si nécessaire. Les applis GPS comme Apple Maps resteront utilisables mais uniquement en consultation — impossible, par exemple, de saisir une adresse.

Une fonctionnalité brevetée dès 2014 par Apple

Ce mode particulièrement bienvenu était attendu depuis un moment sur l’iPhone : l’agence de sécurité routière américaine avait demandé en novembre 2016 aux constructeurs de smartphone — dont Apple et Samsung — d’instaurer un tel mode sur leurs appareils.

Apple était par ailleurs sous pression d’une action collective de la part de plaignants californiens qui lui reprochaient de ne jamais avoir instauré le mode breveté… et réclamaient l’interdiction de la vente d’iPhone en Californie en l’absence de réaction de l’entreprise.

À lire sur Numerama : iOS 11  : quels iPhone, iPad et iPod sont compatibles avec le nouvel OS d’Apple  ?

Partager sur les réseaux sociaux