Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pokémon Go : Niantic piège les tricheurs qui n'auront plus accès aux Pokémon rares

Niantic a décidé de sévir contre les tricheurs sur Pokémon Go. Le développeur du jeu limite à présent tous les comptes qui recourent à des bots pour tracer les petites bêtes : ils ne pourront plus voir les spécimens les plus précieux.

Niantic part en croisade contre les tricheurs sur Pokémon Go. Le développeur du jeu, devenu un phénomène de société dès son lancement en juillet 2016 -- et qui concocte d'autres monstres légendaires pour l'été 2017 --, vise explicitement les outils qui permettent aux chasseurs de Pokémon de savoir où trouver leurs proies dans le monde réel. Le stratagème consiste notamment à passer par des bots, qui tracent les précieuses petites bêtes.

Une fois les comptes en question détectés, Niantic n'hésite pas à limiter leur expérience de jeu ; ils ne peuvent alors plus trouver les Pokémon les plus rares et convoités.

Des milliers de comptes limités

Les comptes alimentés par des bots, et identifiés par Niantic, ne voient donc plus les mêmes Pokémon que les autres, comme le montrent ces deux captures d'écrans de deux comptes différents. Leurs propriétaires se trouvent au même endroit, au même instant.

Le site Pokémon Go Hub, qui s'est procuré ces images, estime que des milliers de comptes auraient été visés par la nouvelle mesure de Niantic, qui aurait mené sa petite enquête parmi les adeptes du piratage du jeu.

Des algorithmes d'apprentissage ?

Néanmoins, le système de punition semble rencontrer quelques failles ; de nouveaux comptes, tout à fait légitimes, auraient été eux aussi visés de manière quasi automatique. C'est pourquoi certains utilisateurs suspectent Niantic de recourir à des algorithmes d'apprentissage pour détecter les bots.

La guerre de Niantic contre les joueurs qui cherchent par tous les moyens à percer les secrets de Pokémon Go, et connaître la position des spécimens les plus rares, se poursuit donc. Mais rassurez-vous, vous ne serez sans doute pas concerné : en effet, une étude a conclu que si vous jouez à Pokémon Go, vous êtes sans doute quelqu'un de très sympa -- on voit mal comment vous pourriez alors être l'un de ces tricheurs visés par le développeur.