Google doit annoncer la sortie de son assistant personnel intelligent sur iOS. Dans un premier temps, seuls les États-Unis y auront accès.

C’est cette semaine que Google va tenir sa traditionnelle conférence annuelle, Google I/O. Comme en 2016, elle aura lieu du 17 au 19 mai dans l’amphithéâtre Shoreline, dans l’arrière-cour du siège de l’entreprise américaine. Et comme en 2016, elle sera l’occasion pour le géant du net de s’adresser à sa communauté de développeurs mais aussi de présenter des projets à destination du grand public.

Parmi les annonces que Google devrait faire pour l’édition 2017 figure l’arrivée de son assistant personnel intelligent sur iOS. Une source considérée comme fiable par le site Android Police explique que Google Assistant sera proposé sur les terminaux d’Apple. Dans un premier temps, seuls les clients de la firme de Cupertino vivant aux États-Unis y auront droit. Le déploiement à l’international surviendra plus tard.

L’arrivée de Google Assistant sur iOS est une évidence. Il est tout à fait inenvisageable que l’entreprise américaine fasse l’impasse sur le deuxième système d’exploitation mobile le plus répandu au monde. D’autant que la part de marché d’iOS se situe aux alentours de 20 %. Ce n’est pas comme si Android contrôlait 99 % du marché et qu’iOS, bien que second, ne pesait que des miettes.

Jusqu’à récemment, Google Assistant ne réagissait qu’à des commandes en anglais sur l’application Google Allo. Mais depuis le mois de mai, l’assistant virtuel comprend des instructions en français (ce qui n’est pas toujours très heureux, comme on avait pu déjà s’en rendre compte avec la version anglaise du logiciel). À terme, Google prévoit que son outil  soit compatible avec tous les terminaux ayant Android 6.x.

Partager sur les réseaux sociaux