L'opinion selon laquelle Iron Fist est à la fois la moins bonne série Marvel et également le super-héros le plus banal de l'histoire de Netflix est plutôt répandue. Si bien que Jessica Jones ne dément pas et raille son futur camarade. Délibérément.

Iron Fist est un show bourré d’erreurs, de scènes médiocres et de dialogues ennuyeux sans parler du fait que son personnage principal manque atrocement d’intérêt. Nous l’avons écrit, et nous étions loin d’être les seuls.

À lire sur Numerama : Iron Fist sur Netflix  : l’insipide aventure de votre copain friqué qui a fait un stage kung-fu au Tibet

Aujourd’hui il semblerait que l’opinion populaire sur Iron Fist ait également atteint ses futurs coéquipiers super-héros qui le rejoindront à l’affiche de The Defenders. Car en plus d’être un désastre pour sa propre série, Danny Rand a offert lors du premier trailer pour le futur show une performance plutôt risible qui a laissé le web songeur.

Danny Rand, un clown aux jazz hands

Cela s’est notamment vu lors d’une courte scène de bataille, lors de laquelle tous ses coéquipiers se battent à grands recours de chorégraphies alors que lui, si vous faites bien attention, lance — littéralement — des coups de poing dans le vent. Le gif présent dans le tweet ci-dessous explicitera cela mieux que des mots pour ceux qui n’avaient pas remarqué l’imposture :

Mais alors, Danny Rand va-t-il être le running gag de la future série ? C’est un peu ce que le compte Twitter, officiel, de Jessica Jones laisse penser. Le compte a en effet tweeté un message sarcastique sur le Gif publié au-dessus, la super détective raille : « Captain Jazz Hands a le rythme dans la peau.  »

Notons que l’expression jazz handsdifficilement traduisible vient d’une danse popularisée par la comédie de Broadway, Fosse. Sur internet, l’expression sert aujourd’hui ironiquement à exprimer sa joie par une fausse danse. La traduction Capitaine danse de la joie est moins claire.

Flashing GIF - Find & Share on GIPHY

Loin d’un immense drama, Jones remplit seulement le rôle que l’on attend d’elle : être cette incroyable et increvable super-héroïne cynique et un brin cruelle. Et face à elle, comme face à Cage, Rand joue aux amateurs.

Espérons que la moquerie sera à nouveau au rendez-vous de The Defenders, l’humour et la prise de recul pourraient être un des ingrédients propres à sauver les franchises Marvel sur Netflix… Le simplet inopportun est un topos comique utile et un poil régressif qui permet à beaucoup d’équipes de super-héros de remporter un peu d’amour de la part du public (pensez Groot).

Si Iron Fist v Jessica Jones : The Dawn of Shades sort dans les prochaines années, vous savez déjà dans quel camp nous serons…

Partager sur les réseaux sociaux