Les recherches de Tesla autour de ses batteries destinées à un usage domestique ont pris une grande avance : l'équipe en charge de ce travail a découvert un moyen de doubler leur longévité. L'entreprise d'Elon Musk pourra donc réduire ses coûts de fabrication et espérer parvenir aux même résultats pour les batteries de ses voitures électriques.

En matière de batterie à usage domestique, Tesla est largement en avance sur son calendrier prévisionnel. Jeff Dahn, le spécialiste du sujet et le pionnier des batteries lithium-ion, qui a commencé à travailler sur les batteries de Tesla il y a près d’un an, s’en est félicité dans un entretien vidéo long d’une heure filmé lors d’une intervention au sein du MIT Energy relayée par Electrek.

Jeff Dahn, qui compte plusieurs grandes entreprises parmi ses clients — dont Apple — explique que les recherches de son équipe sur la dégradation des batteries lors de situations de charge et de décharge lui ont permis de découvrir que l’intégration d’une couche spécifique en aluminium s’avérait bien plus performante que tout autre matériau. Les cellules de batterie observées montraient peu de dégradation malgré des essais répétés à une température moyenne et encore moins de dommages dans des conditions de test plus difficiles.

Un objectif accompli avec plusieurs années d’avance

Concrètement, ces découvertes offrent une avancée importante à Tesla, comme il l’explique : « Dans la description du projet [pour Tesla] envoyée au NSERC [un institut scientifique canadien] pour obtenir des fonds gouvernementaux, j’ai indiqué que l’objectif était de doubler la durée de vie des cellules utilisées dans les produits Tesla en conservant le même niveau maximum de décharge complète. Nous avons dépassé cet objectif dès la première étape. […] C’était le but du projet et nous l’avons déjà dépassé. Nous n’allons pas nous arrêter — de toute évidence –, nous avons encore 4 années devant nous et nous irons aussi loin que possible. »

Il convient toutefois de rappeler que les travaux de l’équipe de Jeff Dahn portent sur les cellules des batteries de Tesla destinées à un usage domestique (le Powerwall et le Powerpack, vendus notamment aux maisons, entreprises et services publics) et pas à ses voitures, même si celles-ci sont aussi au cœur de leurs études. Tesla et son patron, Elon Musk, peuvent espérer réussir à augmenter également leur longévité afin de réduire leur coût en énergie.

Partager sur les réseaux sociaux