Facebook teste une fonctionnalité qui vise, sans le dire, à éclater les bulles de filtrage dont le réseau social est à l'origine. Il s'agit de montrer des articles complémentaires à chaque fois qu'une publication a lieu sur le fil d'actualité.

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué mais vous êtes probablement coincé dans une bulle de filtrage : si vous fréquentez Facebook par exemple, les algorithmes du réseau social font en sorte de vous maintenir dans votre zone de confort intellectuel, en vous montrant des contenus qui sont censés vous plaire. Comment ? En se basant sur tout un tas de signaux qui en disent long sur vos préférences.

Ces signaux vont des « J’aime » que vous laissez sur les pages du site communautaire et sous certaines publications, aux contenus que vous partagez sur la plateforme, en passant par ce que vous lisez ou regardez, le temps que vous y consacrez, votre liste d’amis, les informations de votre profil et ainsi de suite. Et c’est un problème, que les grandes plateformes comme Facebook commencent à reconnaître.

Car ce cocon numérique ne fait qu’accentuer votre point de vue. En vous exposant à des articles similaires à ceux que vous avez déjà lus par exemple, cette bulle va de fait renforcer vos préjugés, vos opinions et votre lecture du monde. Or, quand on sait par exemple que près des deux tiers des Américains s’informent sur les réseaux sociaux, cela pose la question de l’influence des bulles de filtrage sur la démocratie.

Aujourd’hui, il semble que Facebook ait pris la mesure du problème. En effet, le site a multiplié les annonces depuis plusieurs semaines et la dernière en date consiste en un test visant à proposer des « articles liés » selon les publications qui sont partagées sur le fil d’actualité. Et si le réseau social ne parle pas explicitement de bulle dans son communiqué, difficile d’y voir autre chose.

Accéder plus facilement à des perspectives et des informations supplémentaires

« Cela devrait permettre au public d’accéder plus facilement à des perspectives et des informations supplémentaires, dont des articles rédigés par des tiers faisant un travail de vérification des faits », écrit le site communautaire. Ainsi, dans certains cas, Facebook fait savoir qu’il pourra proposer quelques articles complémentaires « issus de différents éditeurs » en rapport avec l’actualité que vous allez voir.

Les articles liés existent depuis 2013 sur Facebook. Cependant, ils ne se montraient qu’après la lecture de la publication partagée sur Facebook. Cette fois, Facebook entend montrer ces articles liés dès que l’encart de la publication apparaît à l’écran, de façon à montrer tout de suite au lecteur qu’il existe d’autres sources et parfois d’autres analyses ou points de vue. Ou simplement une contextualisation bienvenue.

À lire sur Numerama : Pop Your Bubble, l’algorithme qui veut percer les bulles de filtrage sur Facebook

Partager sur les réseaux sociaux