Tout savoir d'un tableau d'un simple scan de votre smartphone : c'est ce que propose Smartify, une appli pour smartphone qui reprend le concept de Shazam pour l'appliquer au monde de l'art. L'outil mise sur un partenariat avec les plus grands musées internationaux pour accroître sa base de données.

Si vous vous êtes déjà demandé, lors d’une visite dans un musée, qui était l’auteur d’un tableau ou dans quel contexte il a été peint, sans avoir la possibilité de vous approcher de plus près à cause de la foule, l’appli Smartify devrait vous simplifier la vie.

Sur le modèle de Shazam, qui indique le titre d’un morceau de musique diffusé sur une source externe, Smartify identifie, depuis la fonctionnalité photo de votre smartphone, les œuvres d’art grâce à un système de reconnaissance visuelle puis vous indique les informations essentielles (en différentes langues, dont le français) : artiste, date de création, taille du tableau… sans oublier une description plus générale de l’œuvre. La fonctionnalité a le mérite d’être plus pratique et intuitive qu’un recours à un audioguide, d’autant que Smartify offre aussi des commentaires audio et entend de fait devenir une sorte de guide mobile.

Le co-créateur de l’appli, Thanos Kokkiniotis, précise que le processus est facilité par les nombreuses versions numérisées existantes des collections de galeries : l’image ciblée par le smartphone est comparée à ces bases de données afin de trouver une concordance.  Une fois scannée, l’œuvre peut rejoindre votre catalogue personnel et ainsi être consultée à tout moment, ce qui peut inciter les férus d’art à multiplier les visites dans différents musées pour enrichir leur collection virtuelle.

Des données démographiques précieuses pour les musées partenaires

Si l’app est déjà disponible au téléchargement sur iOS et Android, son lancement dans des grands musées tels que le Louvre, le Metropolitan Museum of Art (ou MoMa) de New York et le Rijksmuseum d’Amsterdam ou encore la Wallace Collection de Londres est prévu pour le mois de mai. Seules certaines œuvres de ces établissements seront compatibles avec l’appli.

En pratique, Smartify ne nécessite pas de se trouver dans un musée pour fonctionner : scanner la reproduction d’un célèbre tableau — Mona Lisa sur une carte postale par exemple — fournit le même résultat que si l’on se trouvait devant l’original.

Gratuite, l’appli entend séduire de plus en plus d’institutions culturelles en leur offrant les statistiques démographiques de ses utilisateurs comme les tableaux les plus scannés : des données précieuses (et anonymisées) qui leur permettent potentiellement de prévoir des campagnes publicitaires ciblées sur une tranche de population bien précise. Les utilisateurs de Smartify qui ne souhaitent pas être analysés de la sorte, y compris de manière anonyme, peuvent simplement utiliser l’app sans se connecter à leur compte.

Partager sur les réseaux sociaux