Android Auto associe votre smartphone Android avec votre voiture en vous permettant de retrouver les applications et l'interface de votre appareil sur votre véhicule. Petit tour d'horizon des fonctionnalités d'Android Auto, disponible sur la nouvelle Golf.

Fort heureusement, Apple n’est pas le seul constructeur de la tech à avoir pensé à déporter le système d’exploitation de ses smartphones dans les voitures. Avec Android, Google permet à tous les utilisateurs de smartphones depuis Android 5.0 Lollipop de profiter de fonctionnalités de leur système d’exploitation préféré dans leur voiture.

Android Auto, disponible depuis peu en version 2.0, est une fonctionnalité qui est présente sur tous les smartphones Android sans distinction de marque. Cela signifie, pour une fois, que le choix de votre constructeur n’a pas d’impact sur la fonctionnalité : que vous soyez de la team Samsung, LG, HTC ou bien Huawei ou Xiaomi, vous pourrez installer et utiliser Android Auto qui se télécharge sur le Play Store.

C’est plutôt du côté de votre voiture qu’il faudra faire attention à la compatibilité : par exemple, la nouvelle Golf commercialisée par Volkswagen embarque la fonction Car-Net App-Connect qui permet d’utiliser Android auto sur le système d’infodivertissement. Mais alors, que peut-on faire avec ?

Les applications en mode auto

Pour connecter un smartphone Android à une voiture compatible Android Auto, il suffit de brancher l’appareil à un des ports USB du véhicule. Un écran viendra alors vous demander une confirmation pour vous connecter : validez, et le tour est joué. Si c’est aussi simple, c’est parce qu’il ne s’agit pas d’un système d’exploitation à installer sur le véhicule, mais bien d’une utilisation du système d’infodivertissement en tant qu’écran déporté. Comme sur CarPlay, tout ce que vous ferez sur le smartphone sera repris sur l’écran : pratique pour prévoir un trajet avant de monter dans le véhicule et l’afficher directement sur le module dédié.

Android oblige, vous allez avoir accès à toutes les applications phares de Google et notamment à celles que vous pourriez avoir envie d’utiliser au volant. Un raccourci est directement présent dans la barre des tâches pour lancer Google Play Music. Vous pourrez contrôler le volume et les pistes directement sur votre volant, sans avoir à toucher l’écran.

Le vrai plus d’Android Auto par rapport à la concurrence, c’est l’intégration parfaite de Google Maps. Le logiciel de cartographie de Google est reconnu pour sa fiabilité et son mode guidage GPS vraiment excellent, sans parler de sa connaissance en temps réel du trafic, à la Waze (possédé par Google également) Mais ce n’est pas tout : synchronisée avec votre compte Google, l’application Maps s’interface avec Google Agenda et vos contacts. Cela signifie que vous pourrez choisir l’adresse d’un contact et vous laisser guider, tout comme vous pourrez entrer une destination qui se trouve dans vos rendez-vous. Dans le même ordre d’idée, il est possible d’aller directement à une adresse que vous aurez reçue par SMS sans lever les mains du volant ou presque.

Commandes vocales et applications tierces

Comme Apple a son Siri, Google a son assistant vocal. Quand Android Auto est lancé, vous pourrez commander votre système d’infodivertissement à la voix. Cela va de la sélection d’une destination à la composition d’un numéro (l’appel sera directement transféré dans les haut-parleurs du véhicule), en passant par la rédaction d’un SMS ou le choix d’un morceau de musique à écouter. Le bouton central, correspondant au lancement de Google Now et des commandes vocales, est accessible en permanence.

Et en pratique, l’assistant de Google s’en sort vraiment très bien. Il comprend avec clarté les instructions qu’on lui donne, sait taper un SMS sans faute et nous envoie toujours dans la bonne direction quand on lui demande d’aller dans un lieu un peu vague (comme un restaurant ou un hôtel). À ce petit jeu, Siri a un peu plus de mal : l’assistant d’Apple, moins renseigné, peut parfois vous guider loin de votre destination…

Il est évidemment possible d’installer des applications compatibles avec Android Auto sur votre smartphone pour les retrouver sur le système d’infodivertissement de votre voiture. Spotify est compatible avec l’affichage voiture, tout comme les principales applications de radio — TuneIn ou iHeartRadio. Si vous êtes plutôt livre audio, Audible vous permettra de vous cultiver tout en roulant.

Android Auto s’impose donc comme un système complet et polyvalent, qui est rarement mis en défaut. Les constructeurs automobiles comme Volkswagen ont donc joué une excellente carte en l’intégrant à leur ligne, rapprochant l’informatique embarquée à bord de celle présente dans toutes les poches.

 

Cet article a été réalisé en collaboration avec Volkswagen. Il s'agit d'un contenu créé par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content. L'équipe éditoriale de Numerama n'a pas participé à sa création. Nous nous engageons auprès de nos lecteurs pour que ces contenus soient intéressants, qualitatifs et correspondent à leurs intérêts.
En savoir plus

Partager sur les réseaux sociaux