Reggie Fils-Aimé, patron de la filiale américaine de Nintendo, a reconnu les différents problèmes logistiques qui minent les expériences de plusieurs joueurs. Il les invite à contacter le service après-vente de la firme pour que celle-ci puisse trouver des solutions plus rapidement.

Dock qui griffe la console, écran bleu de la mort, Joy-Con qui se désynchronise… La Nintendo Switch rencontre quelques soucis à l’allumage et son succès n’y est pas étranger : plus les joueurs sont nombreux à l’acheter, plus les retours négatifs se multiplient.

Les plaintes des premiers acheteurs, qui font souvent office de cobayes, ont poussé Reggie Fils-Aimé à sortir du silence. Dans les colonnes du Time, le président de la branche américaine a reconnu certains défauts de la Switch, qui continue de se vendre comme des petits pains.

Les docks en manque de stock

Concernant la désynchronisation des Joy-Con, outre les recommandations officielles de Nintendo quant au placement de la console, Reggie Fils-Aimé encourage ainsi les joueurs à contacter directement le constructeur. En récoltant un maximum de témoignages différents, celui-ci pourra ainsi trouver des solutions plus efficaces et adaptées à la situation. Dans tous les cas, Nintendo note que « le nombre de demandes pour des Joy-Con à réparer ou échanger est peu significatif, dans la lignée de ce que nous observons pour le lancement d’une console. »

Reggie Fils-Aimé botte un peu plus en touche concernant le dock qui raye la tablette : « Après toutes nos expérimentations, nous n’avons rien constaté du genre.  » Voilà pourquoi il encourage une nouvelle fois les victimes à contacter Nintendo pour mieux comprendre le problème. Toujours à propos du dock, il mentionne des problèmes de stock rencontrés par ceux qui cherchent à en acheter un second et promet une production plus massive à l’avenir : «  Davantage  [de docks] seront bientôt disponibles. »

Enfin, concernant la question d’un éventuel câble combo USB-C/HDMI pour éviter de passer par la station d’accueil (quand on se rend chez un ami par exemple), Reggie Fils-Aimé campe sur la décision initiale de Nintendo :  « Pour des raisons de sécurité physique, nous pensons qu’il est préférable d’utiliser le dock pour la connexion à un téléviseur.  » Il ajoute qu’il n’est pas conseillé de faire appel à une éventuelle solution tierce comme substitut.

Partager sur les réseaux sociaux