British Condoms s'apprête à commercialiser un préservatif « intelligent » qui peut mesurer et tester les performances sexuelles des hommes.

Les préservatifs traditionnels ont-ils encore de l’avenir ? British Condoms, une plateforme anglaise spécialisée dans la commercialisation de produits sexuels, se prépare à lancer un préservatif « intelligent ».

Il s’agit d’un anneau, appelé i.Con Smart Condom, qu’on applique sur un préservatif normal et qui est capable de mesurer les performances sexuelles des hommes. Ainsi, la technologie pourra renseigner sur le rythme, le nombre de calories brûlées à chaque rapport, la moyenne hebdomadaire, mensuelle et annuelle des activités sexuelles, la circonférence et la température (wtf ? ! ?) du phallus et le nombre de positions « débloquées ». Le préservatif intelligent, qui aura une garantie d’un an, servira aussi a détecter la syphilis et le chlamydia.

Pour ce faire, i.Con se connectera en Bluetooth à un smartphone et enregistrera les données dans l’application. L’anneau est doté d’un port USB pour se recharger et sa batterie peut atteindre une autonomie comprise entre 6 et 8 heures. Une seule taille est prévue, mais l’on pourra régler la circonférence de l’engin pour le rendre le plus confortable possible, selon British Condoms.

Runstatic plus épicé

Le site souligne ainsi : « Toutes les données seront traitées de manière anonyme, mais les utilisateurs peuvent partager, s’ils le veulent, leurs résultats avec les amis ou même avec le monde. Vous serez capable d’accéder aux statistiques de manière anonyme et vous pourrez les comparer avec d’autres utilisateurs d’i.Con du monde entier. » Bref, il s’agit d’un Runtastic plus osé.

I.Con n’est pas encore commercialisé, mais le site souligne qu’il sera disponible au prix de 70 euros avant la fin de l’année. Les impatients peuvent s’inscrire à la newsletter du fabricant.

Partager sur les réseaux sociaux