Une entreprise sud-coréenne développe une application aussi plus qu'étrange : grâce à With Me, il devient possible de prendre des photos avec l'avatar d'un proche décédé. À condition de le reproduire en 3D... de son vivant.

Invention de génie ou idée carrément glauque ? Voici en tout cas une innovation qui risque de faire parler. En Corée du Sud, l’entreprise Elrois vient d’annoncer le développement d’une application plutôt inattendue. Baptisée With Me, elle permet en effet de discuter et de prendre des selfies avec des avatars, mais pas n’importe lesquels : ceux de nos proches décédés.

Avant de s’interroger sur les enjeux éthiques évidemment soulevés par une telle application, attardons-nous un instant sur son fonctionnement. En recourant à l’intelligence artificielle, With Me scanne, de leur vivant, le visage du membre de votre famille ou de votre ami, afin de lui créer un avatar numérique destiné à donner l’impression qu’il est bien vivant après sa disparition…

Interrogée par ;a BBC News, Eun Jin Lim, la créatrice de l’application, explique d’où lui est venue cette idée. « Nous l’avons conçue pour les personnes qui ont connu une perte dans leur famille. Cela vient de ma propre expérience. Ma grand-mère est décédée il y a quelques années, et je regrette vraiment qu’elle soit partie sans que nous ayons pris une photo ensemble. Je ne peux plus prendre de photo avec elle à présent », raconte-t-elle.

Selfie
CC Patrik Nygren

Un souvenir créé de toutes pièces ?

Évidemment, le développement d’un tel service n’est pas sans poser quelques questions. D’abord, peut-on encore parler d’un souvenir au sujet d’une photo retouchée de cette manière ? La créatrice de With Me est convaincue que oui : « Ce ne sont pas de faux souvenirs car ce sont des avatars 3D réalistes. Et la personne est vraiment présente à l’esprit.  »

Par ailleurs, la possibilité de pouvoir modéliser cet avatar reste actuellement limitée à une condition : son passage dans une cabine dédiée pour être scannée en trois dimensions. L’idée même de faire des photos avec quelqu’un en anticipant sa future disparition s’avère particulièrement dérangeante.  Cela n’empêche pas l’entreprise sud-coréenne de se montrer très optimiste quant à l’avenir de son projet.

Elrois parie en effet sur l’arrivée des technologies 3D dans nos smartphones pour que les utilisateurs puissent scanner leurs proches, et conserver leur version numérisée après leur décès. De quoi s’interroger sur les possibilités offertes par la technologie pour permettre de continuer à exister, d’une certaine manière, par-delà la mort.

Partager sur les réseaux sociaux