Amazon travaille sur une amélioration du système de reconnaissance vocale de son assistant intelligent, Alexa. Celui-ci pourra ainsi distinguer les voix de ses utilisateurs et réserver des commandes spécifiques à certains d'entre eux.

Selon le Time, Amazon est en train d’améliorer le système de reconnaissance vocale de son assistant intelligent, Alexa. À l’avenir, les enceintes connectées Echo sur lesquelles est installée Alexa devraient réussir à distinguer les voix des utilisateurs qui s’adressent à elles.

Alexa sera donc capable d’enregistrer des « empreintes vocales » pour vérifier l’identité d’une personne, en intégrant différents comptes. Cette fonctionnalité permettra notamment de réserver certaines commandes à des utilisateurs spécifiques : ainsi, au sein d’une même famille, seuls les parents pourraient effectuer une commande par carte bleue ou lui demander d’allumer la machine à café.

Certains utilisateurs d’Alexa ont déjà été confrontés à des problèmes inattendus, comme cette utilisatrice qui a découvert, en janvier, à la livraison d’une maison pour poupée et d’une boîte à cookies, que sa fille de 6 ans les avait commandés grâce à Alexa.

Le respect des données personnelles en question

Appelé « Voice ID », cette technologie — en chantier depuis l’été 2015 selon le Time –est presque complétée. Un des grands défis pour l’entreprise de Seattle reste de trouver un moyen de protéger les données de ses utilisateurs.

En décembre dernier, Amazon avait refusé de fournir les données stockées dans un Echo à la police de l’Arkansas, en pleine enquête sur une affaire de meurtre.

Partager sur les réseaux sociaux