L'agence spatiale indienne établit un record surprenant, en envoyant 104 satellites dans l'espace avec une seule fusée PSLV. Avant cela, la Russie détenait le record : elle avait lancé 37 satellites en juin 2014.

L’inde a réalisé hier un exploit en envoyant  104 satellites dans l’espace avec une seule fusée, le Polar Satellite Launch Vehicle (PSLV). La mission a débuté au centre spatial de Satish Dawan, situé à Sriharikota, dans la partie sud du pays.

Parmi la flotte parvenue dans l’espace, on trouve 96 satellites américains, dont 88 appartiennent à l’entreprise Planet qui les utilisera pour prendre des photos en haute définition de notre planète. Ces derniers, avec 50 satellites supplémentaires déjà présents dans l’orbite terrestre, composent la plus grande flotte satellitaire de tous les temps (soit 138 satellites). Les autres engins spatiaux appartiennent à Israël, aux Pays-Bas, au Kazakhstan, à la Suisse et aux Émirats Arabes Unis.

L’objectif principal de l’Inde était d’envoyer en orbite son Cartosat-2 Series, un satellite conçu pour prendre des photos en haute définition de la Chine et du Pakistan, deux grands concurrents du pays. Narendra Modi, le premier ministre indien, a salué avec plaisir et optimisme le succès de l’opération.

Un record indéniable

Avant, le record avait été fait par la fusée Dnepr appartenant à la Russie qui avait lancé 37 satellites dans l’espace en juin 2014. La dernière charge de satellites apportée par le PSLV précédent était composée de « seulement » 20 satellites. Si l’on considère que les missions des PSLV avaient lancé au total 122 satellites ces 23 dernières années, ce record donne énormément de crédit à Indian Space Research Organization (ISRO).

Ainsi, l’ISRO se prépare au lancement de deux autres missions importantes. La première, qui aura lieu en décembre prochain, lancera des rovers indiens et japonais sur la Lune. La deuxième, beaucoup plus ambitieuse, vise directement la planète Vénus… mais les projets n’ont pas été encore dévoilés.

Partager sur les réseaux sociaux