L'application TheTake permettait déjà à ses utilisateurs de retrouver un produit qu'ils avaient vu dans un film ou une série. Les développeurs viennent de franchir une nouvelle étape dans le placement de produit en concevant une intelligence artificielle capable d'identifier les objets visibles à l'écran.

Bienvenue dans un monde où les intelligences artificielles (IA) savent décidément tout faire (mais jamais tout à la fois) : jouer au poker, identifier des cancers, surveiller vos enfants… et aussi nous pousser à la consommation par des biais détournés alors que nous nous détendons devant un film ou une série.

L’application TheTake, qui permet aux consommateurs de retrouver les produits qu’ils ont vu sur petit ou grand écran, vient de pousser encore un peu plus loin la logique en créant une intelligence artificielle plutôt lucrative. En effet, celle-ci détecte automatiquement les produits divers et variés (vêtements, chaussures, bijoux…) portés par les personnes qui apparaissent à l’image.

Le système fonctionne grâce à la géolocalisation à la base de données regroupant plus de 10 millions de produits à laquelle se réfère l’IA. TheTake est parvenu à concevoir cette intelligence artificielle après un an de travail sur un algorithme capable d’identifier le contenu des images sans intervention humaine. Auparavant, l’équipe de TheTake devait entrer manuellement toutes les données et utiliser un outil de visualisation pour identifier les images qui correspondaient aux paramètre prédéfinis.

The Take

Universal Pictures, Comcast, Fandango ou encore Sony Pictures seraient déjà en train de tester l’intelligence artificielle pour qu’elle reconnaisse leurs placements de produits, a indiqué Ty Cooper, le directeur de TheTake, dans un e-mail à TechCrunch.

Pour l’anecdote, sachez que l’on doit en partie la création de TheTake à Kanye West : c’est en regardant la prestation du rappeur lors des MTV Video Awards de 2010 que Ty Cooper s’est dit qu’il aimerait bien trouver un moyen de pouvoir acheter exactement le même costume que la star. Depuis, l’entreprise qu’il a créée lui a rapporté deux millions de dollars.

Une IA adaptée aux réseaux sociaux et aux smartphones

L’intelligence artificielle de TheTake n’a pas uniquement été pensée pour les écrans de télévision. Elle s’adapte aussi aux mobiles, aux ordinateurs portables, aux réseaux sociaux et aux galeries de photos, et pourrait donc pousser encore plus à la consommation que le simple placement de produit actuel.

En effet, dans sa version classique, celui-ci est confronté à une limite : il reste difficile d’établir avec certitude que l’acte de consommation a été effectivement déclenché par le placement de produit. Avec TheTake, la corrélation est clairement établie, et on imagine déjà que les données de connexion donneront de nombreux renseignements. Par exemple, savoir quelles scènes ou émotions dans La La Land vous ont donné envie d’acheter la même robe qu’Emma Stone ou le chapeau de Ryan Gosling.

Partager sur les réseaux sociaux