Samsung déploie une mise à jour pour neutraliser le Galaxy Note 7. La phablette, lancée l'automne dernier, a très vite révélé de graves défaillances au niveau de la batterie, ce qui a obligé le constructeur sud-coréen à prendre des mesures radicales.

Clap de fin pour le Galaxy Note 7. La catastrophe industrielle qu’a été la phablette de Samsung sera bientôt reléguée aux livres d’histoire puisque le fabricant sud-coréen est en train de déployer une mise à jour ce mardi 31 janvier qui empêchera ses clients de recharger la batterie de l’appareil et de s’en servir pour téléphoner. Objectif ? Les forcer à ne plus utiliser le Galaxy Note 7.

« La sécurité de nos clients est notre priorité. Dans ce cadre, nous déploierons à partir du 31 janvier une nouvelle mise à jour logicielle de la batterie vers tous les Galaxy Note 7 encore en circulation en Europe. Cette mise à jour bloquera le chargement de la batterie de ces appareils ainsi que leur utilisation comme mobile », lit-on dans le descriptif de la mise à jour que FrAndroid a pu consulter.

Cette mise à jour bloquera le chargement de la batterie ainsi que l’utilisation comme mobile

Dans les faits, seule une petite minorité d’utilisateurs sera effectivement affectée par ce patch. Le constructeur asiatique fait en effet savoir que l’immense majorité des clients européens (94 %) qui ont acquis le Galaxy Note 7 ont obtenu un remboursement ou un modèle de remplacement. Il reste maintenant à s’occuper des quelques irréductibles ou ignorants qui sont toujours en possession du Galaxy Note 7.

C’est au nom de la sécurité que Samsung a décidé de rendre inutilisable le Galaxy Note 7. Peu après la sortie du produit, des témoignages ont en effet mis en doute sa sûreté à la suite d’explosions qui avaient été recensées un peu partout dans le monde. Très vite, tous les regards se sont tournés vers la conception de la batterie, ce qu’une enquête de Samsung confirmera par la suite.

note7
CC Isriya Paireepairit

Devant l’augmentation alarmante des cas de Galaxy Note 7 explosifs, Samsung avait dû mettre fin prématurément à sa carrière commerciale et se lancer dans un vaste rappel des terminaux adossé à la mise en place d’une communication de crise pour limiter autant que possible les dégâts considérables sur son image de marque.

Si vous possédez un Galaxy Note 7, il est désormais temps de contacter Samsung pour obtenir un remboursement ou un remplacement. L’entreprise rappelle d’ailleurs qu’il est recommandé de procéder sans plus tarder à la sauvegarde de toutes les données figurant dans la phablette. Le transfert du terminal au PC demeurera toujours possible après la mise à jour, via le câble d’alimentation.

À lire sur Numerama : Galaxy Note 7  : les pertes de Samsung pourraient dépasser 15 milliards d’euros

Partager sur les réseaux sociaux