Dell, dans les pas d'Asus et d'Acer, a dévoilé sa nouvelle génération de Chromebook pour l'année 2017. Solides, peu onéreux et même convertibles, le constructeur s'aligne sur les velléités de Google d'investir un nouveau secteur.

Les Chromebook, depuis leurs débuts, n’ont jamais été les modèles phares des constructeurs. Construits pour un marché bien particulier (écoles, étudiants et néophytes) ces ordinateurs portables n’ont jamais brillé par leur originalité. Et pourtant, depuis la fin de l’année 2016, les grands partenaires de Google annoncent tous des engins plus ou moins innovants partageant de nombreuses spécificités communes dont la principale est leur caractère convertible.

Chromebook

Nous le mesurions déjà avec l’Asus Flip présenté au CES, mais également avec l’Acer Spin qui tout deux proposent à petits prix des solutions convertibles s’approchant des paradigmes popularisés par HP et ses x360. Avec des caractéristiques techniques évidemment bien moins haut de gamme et une attention portée à la solidité des machines, pour parfaitement s’adapter à la demande des écoles américaines qui raffolent des Chromebook.

Aujourd’hui, c’est à Dell, qui a déjà vendu de nombreux Chromebook aux écoles et professionnels, de montrer qu’il est également un partenaire de ce mouvement voulu par Google.

Avec son Chromebook 11 Convertible, Dell ne laisse que peu de place au mystère : il s’agit bel et bien d’un ordinateur portable doté d’un écran de 11″ qui peut se renverser afin de se présenter comme une sorte de grosse tablette.

Néanmoins, le système d’exploitation de Google n’est pas à l’heure actuelle encore prêt pour une utilisation 100 % tactile et productive. Nous pouvons donc comprendre que Mountain View travaille avec ses partenaires pour créer de nouveaux standards pour les Chromebook, pour, à terme, parvenir à faire de Chrome OS un système d’exploitation à la fois prêt et efficace sur ce type de format.

Pour Google, cette nouvelle génération de portables permettra également de mesurer la réussite de son pari d’intégrer les applications Android à Chrome OS.

Concernant les caractéristiques de ce portable Dell, pour son prix (349 $) il ne faut pas s’attendre à un miracle : il embarque un vieux Intel Celeron, un écran HD et peu d’espace de stockage. En revanche, son clavier et son trackpad sont renforcés par une conception solide, pour résister aux mains les plus maladroites.

Dell commercialise traditionnellement ses Chromebook en France, néanmoins, nous ne savons pas encore quand cette nouvelle génération sera disponible dans nos contrées.

À lire sur Numerama : Tous les Chromebook de 2017 pourront lancer des applications Android

Partager sur les réseaux sociaux