Kamerar propose un concept ingénieux pour multiplier les possibilités photographiques d'un iPhone 7 Plus : deux double objectifs qui viennent se glisser sur une coque ad-hoc.

En décembre 2016, Kamerar avait réussi à piquer notre curiosité. En effet, l’entreprise était la première à tirer partie des deux objectifs de l’iPhone 7 Plus pour proposer un quatuor d’objectifs amovibles particulièrement polyvalents. Vendus avec une coque sur laquelle ils viennent se clipper, ces deux paires d’objectifs permettent d’améliorer les photographies prises avec l’iPhone 7 Plus. Ou plutôt, de multiplier la gamme des possibles du dernier smartphone d’Apple.

Le premier double objectif est un fisheye côté gauche et un zoom côté droit. Le fisheye s’utilise avec la lentille normale de l’iPhone 7 Plus. Il permet de capter, dans une image circulaire, un champ de vision de 160 degrés. Le zoom est un zoom physique 1,5x à ajouter au premier zoom mécanique du smartphone, qui propose déjà un 2x.

Le second double objectif a deux niveaux de zoom en macro et permet d’aller 10x sur des objets très proches de l’objectif. Vous pouvez, bien entendu, ajouter le zoom numérique de l’iPhone, qui ajoute encore un zoom de 10x.

Le système proposé par Kamerar est très bien fait : il vous suffit de glisser l’un des objectifs de rechange dans le tiroir sur la coque pour qu’il soit parfaitement ajusté aux objectifs de l’iPhone. Vous pouvez les faire coulisser vers le bas pour ne pas les utiliser sans avoir à les enlever et les ranger. Le pack est vendu 45 dollars avec la coque, les deux objectifs et deux petites boites pour ne pas les abîmer quand vous les ranger.

Évoquons tout de suite le point faible d’une telle configuration : vous allez devoir affubler votre smartphone d’une coque au goût douteux, avec un dos vraiment pas agréable au toucher et des bords gris en plastique mou qui font très cheap. C’est le prix à payer pour que le système de montage et de démontage des objectifs soit fiable et efficace.

Exemples en photo

Si le fisheye est un gadget qu’on utilisera plus pour s’amuser de temps à autres, il faut reconnaître qu’il fait vraiment bien son travail. On a l’impression de regarder par un trou de serrure et les 160 degrés circulaires permettent de prendre des photos amusantes.

Les trois autres objectifs sont, à nos yeux, les plus intéressants. Le téléobjectif, associé au zoom mécanique de l’iPhone, permet de prendre des clichés à distance sans perte de qualité. Évidemment, en zoom numérique 10x, vous n’allez pas faire des clichés parfaitement définis, même avec l’objectif monté.

Les plus impressionnants, à l’usage, sont les objectifs macro. Sans stabilisation et sans lumière artificielle, nous sommes parvenus à prendre des détails extrêmement fins, qu’il s’agisse de rainures dans le bois, de grain de sel sur une table ou de sous-pixels sur un écran. L’effet est vraiment bluffant quand vous zoomez, on a vraiment l’impression d’avoir un petit microscope dans les mains. Tous les clichés qui suivent ont été réalisés en lumière naturelle sauf mention contraire, et sans pied. Ils n’ont pas été retouchés et vous pouvez cliquer dessus pour les agrandir.

Vous comprendrez très vite que le principal souci d’un tel objectif, c’est la stabilisation : le focus est très difficile à obtenir sur les zoom et les macro et sans pied, vous allez forcément bouger. Il n’empêche qu’en mobilité totale, le résultat est plus que convaincant. Bien entendu, le système perturbe complètement le mode portrait de l’iPhone 7 Plus.

Fisheye
Sans zoom
Zoom 2x
Zoom 3,5x
Zoom 11,5x (8x numérique + 1,5x Kamerar + 2x de l’iPhone)
Photo normale
Objectif macro
Du sucre ! (macro)
Les pixels d’un Galaxy S7 Edge (macro + zoom 10x)
Chocolat (macro)
Fleur et grain de sel (macro)
Détail d’une télécommande (macro)

En bref

Kamerar Zoom Lens Kit

Note indicative : 4/5

Les petits objectifs pour iPhone 7 Plus de Kamerar sont impressionnants et permettent de pousser les deux objectifs du smartphone dans des zones où il n'est clairement pas capable d'aller tout seul. On apprécie la simplicité d'usage et la polyvalence des deux duos. Mention spéciale à l'objectif macro qui ravira celles et ceux qui souhaitent avoir un petit microscope de poche. 

Reste qu'il est difficile de faire la mise au point sans bouger sur les niveaux de zoom les plus puissants. On regrette aussi que le système Kamerar impose une coque peu élégante et très désagréable au toucher. 

Top

  • Objectif macro impressionnant
  • Système de clip bien pensé
  • Téléobjectif agréable

Bof

  • Ça bouge !
  • La coque obligatoire
  • Import US

Partager sur les réseaux sociaux