HOSPI(R), c'est le nom du robot livreur développé par Panasonic. L'appareil, capable d'acheminer différents types de produits de manière autonome, est actuellement en phase d'essai au Japon.

Parmi les multiples inventions en matière de robotique, la plupart ont tendance à se montrer trop ambitieuses ou déconnectées du quotidien pour être envisagées dans un futur proche. HOSPI(R), la dernière invention de Panasonic, offre un contrepied bienvenu : ce robot livreur est actuellement en phase d’essai dans l’hôtel ANA Crowne Plaza de Narita, au Japon.

L’appareil d’1,5 mètre de haut, doté d’un écran à modèle humain et de haut-parleurs qui lui permettent de communiquer, parcourt ainsi de manière autonome le hall de l’établissement pour offrir des rafraîchissements aux clients et leur indiquer les horaires des navettes à direction de l’aéroport.

Un livreur multi-tâches

HOSPI(R) avait déjà fait ses preuves en 2015 à l’hôpital de Changi, à Singapour, en acheminant des médicaments et des dossiers médicaux dans les couloirs de l’établissement, un service particulièrement utile puisqu’il peut l’accomplir 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Prochaine étape de sa phase d’essai : les salles d’attente de l’aéroport de Narita, du 23 au 27 janvier, où il est censé transporter la vaisselle salle stockée (par des humains) dans son dos pour l’acheminer en cuisine. Panasonic précise qu’il ne compte pas installer le robot de manière permanente ni à l’aéroport ni à l’hôtel.

Sa date de commercialisation reste encore inconnue mais l’usage du HOSPI(R) (ou d’un robot équivalent) pourrait bien se répandre dans un futur assez proche au vu de sa dimension fonctionnelle. Panasonic évoque notamment les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020 comme exemple dans lequel le robot pourrait s’avérer particulièrement utile auprès des touristes venus du monde entier.

Partager sur les réseaux sociaux